Entrée de l’université Lyon 3. @WilliamPham

Parcoursup 2022 : le dépôt des voeux des lycéens débute ce jeudi dans l’académie de Lyon

Inauguré il y a quatre ans, le site de Parcoursup est devenu un passage obligé pour les élèves de Terminale désireux de suivre des études supérieures. Depuis 11 heures, ce jeudi 20 janvier, les lycéens de l’académie de Lyon peuvent y déposer leurs voeux. 

Les lycéens en classe de terminale qui souhaitent poursuivre leur parcours éducatif en entamant des études supérieures peuvent à partir de ce jeudi 20 janvier inscrire leurs voeux sur Parcoursup. Inaugurée il y a quatre ans, cette plateforme d'admission post-bac répertorie toutes les formations reconnues par l’ État. 

Depuis 11 heures ce jeudi matin et jusqu'au 29 mars, les lycéens candidats, mais aussi les étudiants en réorientation, peuvent formuler jusqu’à 10 voeux, avec possibilité d’inscrire des sous-vœux selon les formations, sans avoir à les classer. Ces derniers auront ensuite jusqu’au 7 avril pour compléter leur dossier et confirmer ces voeux. Afin de ne pas se retrouver sans choix au terme de la procédure, il est recommandé de ne pas faire qu’un seul voeu de formation et surtout de ne pas candidater qu’à des filières sélectives.

La plateforme Parcoursup. (Capture d'écran)

Au moment de l’inscription d’un voeu, les candidats devront également expliquer brièvement leur motivation. Une fiche dite "Avenir", contenant l’appréciation des professeurs et l'avis du chef d’établissement, accompagnera également leur candidature auprès des universités et formations sélectives.

Le flou autour des épreuves de spécialité

L’ouverture de Parcoursup se fait cette année dans un climat d’inquiétude en raison de la crise sanitaire du Covid-19, les élèves de terminale ne sachant pas si leurs épreuves de spécialités au bac, prévues en mars, seront reportées ou non. Nées de la réforme du baccalauréat lancée par le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, elles doivent compter dans Parcoursup car elles représentent 32% de la note finale au baccalauréat.

Les épreuves de spécialité ayant été annulées en 2020 au profit d’un contrôle continu en raison du Covid, cette nouvelle disposition de la réforme n’a jusqu’à présent jamais été mise en oeuvre. Cette fois-ci, ce n'est pas une annulation, mais un report qui est étudié avec les syndicats et le Conseil national de la vie lycéenne, qui se sont réunis mercredi 19 janvier. Pour le moment, et selon les informations communiquées la semaine dernière après la grève dans l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a accepté ces discussions.

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut