OL - Bayern : avec humilité, Lyon veut surfer sur sa dynamique

L'Olympique lyonnais affrontera le Bayern de Munich dans la route vers la finale de la Ligue des champions. Si les Allemands sont donnés favoris, Lyon espère bien être "le petit caillou qui empêche de gravir une montagne".

Ce mercredi soir à 21 heures, l'Olympique lyonnais a rendez-vous avec son histoire lors de la demi-finale de Ligue des champions face au Bayern de Munich. Si l'ambiance est déjà électrique dans les rues de Lyon, où les bus TCL affichent déjà le message "Allez l'OL", l'annonce de la diffusion du match en clair sur TF1, puis la qualification du PSG en final ont fait monter la pression d'un cran.

Face à des Allemands donnés favoris, l'Olympique lyonnais affiche un visage prudent, mais résolu : "Avec humilité, nous avons réussi à nous hisser jusqu’ici, confie l'entraîneur Rudi Garcia en conférence de presse (lire ici), Les équipes qui nous jouent commencent peut-être à se dire que nous ne sommes pas une si petite équipe que ça. Parfois, un petit caillou peut empêcher de gravir une montagne".

"C’est une performance assez énorme d’être en demi-finale. Mais on n’a rien gagné. Il faut garder toute notre détermination, et rester mobilisés sur le prochain match (...) Ça a été une émulation incroyable ce qu’ils ont fait. J’espère qu’ils sont capables de faire mieux, et de rester à Lisbonne, parce qu’on s’y sent bien", poursuit le coach. Avant le match contre City, certains supporters avaient répété un mantra : "Goutte à goutte, l'eau creuse la pierre". Dans une ville confluence, le fleuve OL veut poursuivre son chemin vers l'océan.

Faire défiler vers le haut