Nuit Debout Lyon
© Tim Douet

Nuit Debout Lyon veut "pirater 2017"

Depuis le début du mois d'octobre, le mouvement Nuit Debout poursuit des actions de manière ponctuelle dans la ville. Ce samedi à la MJC de Jean Macé, Nuit Debout Lyon présente le collectif "Piratons 2017" et organise une "assemblée de convergence des luttes et des alternatives", suivie de plusieurs réunions.

Si la lutte contre la loi travail a vu naître ce mouvement politico-citoyen, l'objectif semble désormais de vouloir peser dans le débat de l'élection présidentielle et de "pirater 2017". Le 5 juillet dernier, le collectif "Piratons 2017", avait tenu sa première assemblée générale en collaboration avec le site Médiapart. Depuis, l'une des figure de proue de ce projet de piratage, Caroline de Haas, qui souhaitait voir "émerger un pouvoir citoyen autonome", avait finalement décidé de devenir la directrice de campagne de Cécile Duflot pour la primaire d'EELV. Un choix stratégique qui l'a quelque peu décrédibilisé dans sa démarche et qui n'a pas payé, puisque l'ex ministre du logement n'a pas passé le 1er tour de la primaire d'EELV. Malgré le départ précipité de Caroline de Haas, Nuit Debout Lyon précise que "Piratons 2017" a tout de même continué à évoluer et que le collectif sera présenté entre 16h et 17 h ce samedi à la MJC de Jean Macé. Dès 18 heures, une "assemblée de convergence des luttes et des alternatives" est organisée, suivie par des réunions de travail. Un groupe de travail action, une réunion sur l'organisation ou sur la communication du mouvement sont au programme : de quoi voir ici une volonté de structurer un mouvement politique qui rejete les partis politiques traditionnels et appelle à un pouvoir citoyen.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut