confinement à Lyon

Nuisances et insécurité à Lyon : 11 collectifs écrivent aux autorités et réclament "un plan d'action fort"

11 collectifs de l'agglomération de Lyon ont écrit cette semaine une lettre aux autorités. Au Préfet du Rhône, aux maires de Lyon et de Villeurbanne notamment. Ils réclament "un plan d'action fort" pour faire cesser les nuisances et l'insécurité à Lyon et dans son agglomération.

11 collectifs de l'agglomération de Lyon ont écrit cette semaine une lettre aux autorités. Au Préfet du Rhône, aux maires de Lyon et de Villeurbanne notamment.

Ils réclament "un plan d'action fort" pour faire cesser les nuisances et à l'insécurité à Lyon et dans son agglomération.

"La création de nos associations et collectifs de riverains et/ou commerçants des différents quartiers de la Métropole découle du laxisme et de l’inaction de la Mairie et de la Préfecture, pourtant garantes de notre sécurité et de notre tranquillité et sollicitées à de nombreuses reprises", expliquent notamment les collectifs dans la lettre envoyée aux autorités, notamment à l'initiative du collectif "La Guillotière en colère".

"Il n’est pas normal d’avoir 20 ans et de mourir dans les rues de Lyon. Il n’est pas normal d’avoir peur en sortant de chez soi. Il n’est pas normal de ne pas pouvoir dormir du fait des nuisances sonores incessantes", insistent-ils dans leur lettre.

"Nous demandons aujourd’hui un plan d’action fort à court ET à long terme afin de retrouver des conditions de vie convenables, cette situation étant intolérable et ne pouvant plus durer", ajoutent-ils.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut