Noël Fayet nommé commissaire central de l'agglomération lyonnaise

L’ancien commissaire divisionnaire du secteur Est de Lyon vient d’être nommé ce mercredi au poste de commissaire central de l'agglomération lyonnaise.

Devant un parterre d'hommes politiques (Jean-Yves Sécheresse, adjoint délégué à la sécurité de la ville de Lyon, Jean-Paul Bret, maire de Villeurbanne, Denis Broliquier, maire du 2e arrondissement ou encore Pierre Dussurgey le maire de Vaulx-en-Velin), le patron de la direction départementale de la sécurité publique (DDSP), Lucien Pourailly*, a officiellement nommé Noël Fayet au poste de commissaire central de l'agglomération lyonnaise.

Un nouveau poste pour l'ancien commissaire divisionnaire de la zone Lyon-Est. Formé à l'École nationale supérieure de la Police de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or, Noël Fayet a débuté sa carrière en 1992 à Antony en région parisienne. Il est ensuite passé par Besançon puis Nîmes avant d'arriver à Lyon en 2013 pour occuper le poste de commissaire divisionnaire. Chaque division comptant entre 550 et 600 personnes, il aura plus de 1500 personnes sous ses ordres.

"C'est un nouveau service et ma première tâche va être la mise en place de ce service pour que l'on soit le plus efficace possible afin de répondre au mieux aux besoins de la population et pour lutter contre la délinquance", a-t-il déclaré.

Une arrivée saluée par le syndicat Alliance-Snaptasi qui "s'est félicité" de cette nomination. "M. Fayet est quelqu'un avec qui nous avons toujours eu un dialogue de qualité", ont-ils indiqué.

Le commissaire sera à ce poste pendant au moins quatre ans. Une fonction qui va être créée dans la plupart des grandes agglomérations françaises. Elle existe déjà à Marseille et Lille. Il chapeautera les trois divisions lyonnaises (ouest, centre et est). Ce nouveau poste a été créé dans le cadre de la réorganisation de la sécurité publique pour améliorer l'efficience et la coordination des services.

*Retrouvez l’interview du directeur départemental de la sécurité publique du Rhône, Lucien Pourailly dans notre mensuel de septembre.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut