St Priest 09 Mars 038
@ DR

Ne sous-estimez pas les billes, sport d'antan et de demain

LOISIRS – Les qualifications pour les championnats du monde de billes sur sable ont commencé mercredi 9 mars à Saint-Priest. Sur place, notre envoyé spécial, Rouletabille, dresse un état des lieux du niveau de la compétition ...

@ DR

@ DR

Il est un peu moins de 14h dans le centre commercial de la Porte-des-Alpes. Qui peut se douter qu'au détour d'une galerie marchande, vont bientôt débuter les qualifications d'un championnat du monde. En arrivant devant le circuit, on mesure la portée de l'événement.

Un décor digne du Stade de France

Les deux sculpteurs de l'équipe peaufinent le tracé d'un parcours placé cette année sous le signe des sports d'hiver. Tout est là : la montagne, les ravins et la pancarte annonçant le départ. "Il en faut de la patience pour sculpter un ouvrage comme ça dans du sable", admire un passant. Et les artistes ont d'autant plus de mérite qu'ils ont dû travailler rapidement pour arriver à ce résultat, puisqu'ils disposaient d'à peine 24 heures.

@ DR

@ DR

14H pile. L'animateur s'empare du micro : "je déclare les qualifications pour les championnats du monde de billes ouvertes". Les clients du centre commercial, déjà intrigués par un tel ouvrage dans le couloir de leur supermarché, se pressent autour du circuit. Le speaker commence à expliquer les règles des sélections. La main doit être collée au sol lorsqu'elle frappe la bille. C'est la technique dite "de l'escargot". Ensuite, la bille ne doit pas décoller du sol sinon le coup est annulé. Les matchs se font par six, et chaque participant a le droit à cinq coups pour parvenir jusqu'à l'arrivée et se qualifier pour les quarts de finales. Ils joueront ainsi chacun à leur tour, et c'est l'arbitre qui placera une figurine de vélo à l'emplacement de leur bille en attendant le prochain coup. C'est celui qui a envoyé sa bille le plus loin qui rejoue en premier. Les candidats sont prévenus, l'arbitre est intransigeant.

@ DR

@ DR

Une partie de haut niveau

Les premiers candidats s'avancent, un peu timides. Ils sont vite rejoints par d'autres. Six compétiteurs sont finalement prêts à s'affronter sur le premier tiers du parcours. Ils seront représentés sur la piste par les maillots suivants : le numéro 12, le bleu, le orange, le maillot de l'Allemagne, les petits pois verts et rouges, et enfin le numéro 8. Les curieux sont de plus en plus nombreux à l'approche du top départ. Très concentré, le premier joueur, âgé d'à peine huit ans, se prépare. Et c'est parti, le jeu est lancé. Chacun des six compétiteurs possède sa propre technique, et tous ont une tactique très travaillée pour économiser les coups, comme au mini-golf.

Quelques minutes plus tard, les billes sont au milieu du parcours et les rebondissements sont nombreux. On apprend le forfait du maillot de l'Allemagne, sa maman était certainement pressée d'aller faire ses courses. Alors que l'on arrive à la toute fin du parcours, le public est toujours aussi nombreux : une quarantaine de curieux assistent à une fin de partie à suspense, même un des membres de la sécurité du magasin y assiste, captivé. D'autant plus que le précipice situé juste avant l'arrivée fait des ravages malgré les calculs d'angle très précis des joueurs de billes.

C'est fini, tous les compétiteurs ont épuisé leurs cinq coups. Aucun d'eux n'a franchi la ligne d'arrivée, il n'y aura donc pas de qualifié pour cette première course. Tous repartent avec un lot de consolation symbolique : ils gardent la bille avec laquelle ils ont joué.

Et avant de donner le coup d'envoi d'une deuxième partie, la piste de course fait peau neuve à la manière d'un terrain de foot à la mi-temps. Ce mercredi, les joueurs aguerris se font timides, mais il est certain qu'ils seront présents ce samedi à 16h lors de la grande finale. Les vainqueurs des épreuves de Dardilly et Caluire s'affronteront pour décrocher un ticket pour la finale nationale. Elle aura lieu au mois de Juin à Avignon.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut