Gérard Collomb à l’inauguration de son local campagne, avec Yann Cucherat, le 25 janvier 2020. @Anthony Faure

Municipales - Collomb : "Les Lyonnais sont fiers de faire visiter Lyon"

A deux pas de l'Hôtel de Ville de Lyon, Yann Cucherat et Gérard Collomb ont inauguré ce samedi leur local de campagne devant environ 200 personnes. Le maire de Lyon, désormais candidat à la présidence de la Métropole, a loué son bilan. Pour s'inscrire dans la continuité.

A deux pas de l'Hôtel de Ville de Lyon. Au propre comme au figuré. Yann Cucherat et Gérard Collomb ont inauguré leur local de campagne ce samedi à 100 mètres de l'actuel bureau de Gérard Collomb, le toujours maire de Lyon, au début de la rue de la "Ré".

Environ 200 personnes, dont de nombreux élus ou candidats aux prochaines municipales ou métropolitaines, étaient venus écouter les deux hommes. Beaucoup sont restés dehors, le local de campagne étant tout petit. Après un bref discours de Cucherat, le candidat En Marche à la ville de Lyon (environ 500 000 habitants), Gérard Collomb, candidat lui à la présidence de la Métropole de Lyon (environ 1,4M d'habitants), a longuement détaillé sa vision de la Métropole de Lyon versus 2020-2026.

"Lyon a totalement changé depuis 20 ans"

Maire de Lyon depuis 2001, Collomb mise sur son bilan, sur son image à Lyon, pour être élu à la présidence de la Métropole.

"Lyon, c'est quelque chose de formidable. Nous sommes aujourd'hui parmi les principales villes en Europe. La ville et l'agglomération ont totalement changé en l'espace de deux décennies. Nous avons fait ce que nous avions promis. Lorsque des amis viennent vous voir, ils disent tous "Mais comme Lyon a changé en l'espace de quelques années". Tous les habitants de l'agglomération sont fiers de faire visiter leur ville. On leur dit : Vous avez de la chance d'habiter une aussi belle ville"", a expliqué Collomb.

"Le Carré de Soie, la nouvelle Confluence"

"Nous allons continuer à faire en sorte que cette beauté de la ville soit celle de toute l'agglomération, qu'il n'y ait pas la ville-centre qui serait belle esthétiquement et puis les banlieues qui au fur et à mesure qu'on s'éloigne du centre seraient de plus en plus dégradées", a-t-il poursuivi. Quand je vois ce qu'est le Carré de Soie aujourd'hui, c'est une nouvelle Confluence qui est en train de se construire. Il y a des emplois, et on voit venir des grandes entreprises, il y a des logements, et on voit venir des couches nouvelles de population, il y aussi de la mobilité. On met moins longtemps pour venir dans le centre de Lyon depuis le Carré de Soie que depuis le plateau du Point du Jour".

"Nous devons être en pointe dans les énergies renouvelables"

Mobilité, Anneau des Sciences, économie, Collomb a fait du Collomb. Au coude-à-coude dans les sondages avec les écologistes (lire notre sondage ici), il a aussi parlé écologie. "Un continent complet est en train de brûler en Australie. Un continent qui avait abandonné ses terres, qui pensait qu'il était tellement grand qu'il n'avait pas besoin de protéger la flore, la faune, un pays qui était encore dans des industries anciennes. Nous ne devons pas être dans les industries du passé mais dans les industries de l'avenir, a-t-il conclu. D'un point de vue énergétique, les énergies renouvelables vont de plus en plus se développer et nous devons être en pointe dans ce domaine".

Lire aussi : Collomb : "Je suis le social-réformiste de l’écologie" / Élections à Lyon : la stratégie de Collomb

1 commentaire
  1. JANUS - sam 25 Jan 20 à 21 h 58

    Fier de Lyon;;;;;mais pas de sa vie politique locale !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut