cartables école primaire maternelle
© Steven Belfils

Moins d'enfants par classe de maternelle dans le Rhône à la rentrée

Une nouvelle classe pourra ouvrir s'il y a plus de 31 élèves en moyenne par classe, et non 33 comme aujourd'hui.

Bonne nouvelle pour les parents et les enseignants : les classes de maternelle du Rhône pourraient être moins surchargées à la rentrée prochaine. En effet, l'inspecteur d'académie a écrit aux communes cette semaine pour leur faire part de la baisse des seuils de création de classe. En zone ordinaire, on ouvrira une nouvelle classe quand la barre des 31 élèves en moyenne par classe sera dépassée, contre 33 actuellement, et à partir de 30 en maternelle classée DIF (environnement difficiel - même seuil qu'en ZEP désormais).

Une classe dans cinq écoles à Villeurbanne

"Il s’agit pour notre département d’une décision historique, une telle baisse remontant à de nombreuses années, se réjouit dans un communiqué Damien Berthilier, adjoint à l'éducation à la mairie de Villeurbanne. Elle est permise par les milliers de créations de postes dans l’Académie décidées par le gouvernement depuis bientôt cinq ans. (...) Au regard des prévisions actuelles d’effectifs, l’application de cette décision pourrait permettre l’ouverture d’une classe de maternelle supplémentaire dans cinq écoles à la prochaine rentrée."

Nouvelles contraintes

Toutefois, tout n'est pas si simple. Car ouvrir une classe, pour les communes, signifie trouver de la place dans une école, aménager les locaux, embaucher des personnels Atsem... "Si cela pose problème, on restera aux seuils actuels jusqu'en 2018, répond au Progrès Philippe Couturaud, inspecteur d'académie. Il ne faut pas qu'une grande avancée devienne un grand problème."

Faire défiler vers le haut