Meurtres, vols, violence dans le Rhône : le bilan de la déliquance en 2012

Dans le département, 80 personnes sont interpellées par jour en moyenne. Parmi elles, 30 feront de la garde à vue. Et deux d'entre elles seront incarcérées. Vols, violence, délinquance : à l'aube 2013, la préfecture rend publiques les statistiques de la sécurité pour l'année écoulée plutôt favorables.

Dans le département, 80 personnes sont interpellées par jour en moyenne. Parmi elles, 30 feront de la garde à vue. Et deux d'entre elles seront incarcérées. A l'aube 2013, la préfecture rend publiques les statistiques de la sécurité pour l'année écoulée. Le préfet se félicite d'une "baisse forte" des violences volontaires crapuleuses de – 4 % pour l'année écoulée. Ce chiffre englobe toutes les violences ayant pour but le vol, qu'il soit commis à main armée, sans arme, ou qu'il s'agisse de règlements de comptes entre malfaiteurs.

Le bilan statistique de la sécurité de 2012, rendu public par la préfecture ce jeudi 24 janvier, montre des résultats satisfaisants, en comparaison avec les données nationales. Sur la voie publique, les vols violents contre les femmes, par exemple, augmentent de 9 % en France, à cause du phénomène de l'arrachage de bijoux, lui-même dû à la hausse des cours de l'or. Ces délits sont pourtant en baisse de 2 % dans le Rhône.

Les meilleurs résultats ont été obtenus du côté des vols à main armée : une baisse de 7 % en France, et 14 % dans le Rhône avec 185 faits en 2012 contre 216 en 2011. Ceux commis à l'arme blanche baissent de 20 %. Cette réussite, selon le préfet Jean-François Carenco, est le résultat d'une collaboration plus étroite avec les professions à risques. Buralistes, convoyeurs, dirigeants de discothèques, bijoutiers, ont reçu des conseils de sécurité. Des référents suretés de la police ou de la gendarmerie ont collaboré avec eux pour un renforcement de la prévention au sein de leur établissement.

Les violences sexuelles, en forte hausse au niveau national (12 %), diminuent de 3,6 % dans le département.

Seul point noir : l'augmentation de 5 % des violences intra-familiales, « conséquence d'une profonde crise sociale », d'après le préfet.

Enfin, 34 tentatives de meurtre ont été recensées, soit plus du double de l'année 2011, où seuls 16 cas avaient été constatés. Toutefois, le nombre d'homicides était l'an dernier "historiquement bas". Six homicides ont été commis cette année, contre 16 en 2011. Un seul d'entre eux n'est actuellement pas encore résolu.

Lire aussi : "Sécurité routière : Nette baisse du nombre de tués sur les routes du Rhône"

Lire aussi : "Bilan 2012 : près de 5 voitures brulées chaque jour dans le Rhône"

Les autres chiffres du Rhône

100, le nombre de patrouilles qui doivent être sur le terrain à chaque instant.

90 %, le taux d'élucidation parmi les 33 000 affaires traitées chaque année.

383, le nombre d'agents blessés en 2012 dans le cadre de leurs fonctions.

14 millions d'euros, la somme saisie en 2012 aux délinquants.

616 kilos, la quantité de résine de cannabis saisie en 2012.

7407, le nombre de cambriolages de résidences principales en 2012 (+12 % par rapport à 2011)

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut