Meunier poursuit son lobbying avec Rama Yade

Le grand stade, c'est le combat de la législature de Philippe Meunier, député UMP de l'Est lyonnais. Il le répète à qui veut l'entendre : il fera tout ce qu'il peut pour que l'OL Land ne s'implante pas à Décines-Charpieu, sur le site du Montout.

Et tous les acteurs du dossier sont désormais au courant. Mercredi soir, il s'est entretenu avec la toute nouvelle secrétaire d'Etat aux sports Rama Yade. "Je voulais lui remettre un dossier avec toutes les clés du projet : comment il a été monté, quel est le contexte local. Maintenant, elle a toutes les données en main", souligne le député UMP de l'Est lyonnais. Rama Yade connaît désormais le point de vue des opposants au grand stade. Huit jours exactement après son arrivée, elle a rencontré la voix politique des opposants.

En tant que secrétaire d'Etat aux sports, elle sera chargée d'établir la liste des enceintes sportives relevant de l'intérêt général. "Sa position est claire, des stades doivent être construits mais pas avec n'importe quelles solutions. Rama Yade a un profil républicain, elle n'est pas liée au sport business comme a pu l'être Bernard Laporte. Le dialogue est plus constructif, plus rationnel. Elle tiendra compte de l'avis des communes riveraines. Elle n'est pas là pour faire le bonheur des gens malgré eux", explique Philippe Meunier qui espère pouvoir compter sur la nouvelle secrétaire d'Etat. Son combat n'est pas prêt de prendre fin.

Notre dossier complet sur le grand stade de l'OL en cliquant ici

à lire également
Le jour de derby OL - ASSE est arrivé. Dans un communiqué l'Olympique lyonnais détaille quelques mesures de sécurité prises dans un contexte où les supporters stéphanois n'ont pas le droits de venir autour du stade. Ainsi des billets "suspects" ont été annulés. 

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut