© Tim Douet

Métropole de Lyon : 1,3 million pour les loyers impayés

Un fonds d'urgence a été adopté ce lundi par le conseil de la métropole pour prendre en charge jusqu'à 100 % des loyers ou échéances impayés des ménages du parc social ou privé. 

La métropole de Lyon a adopté lundi la création d’un fonds d’urgence pour les impayés de loyers et de charges doté d’1,3 million d’euros. Ce fonds doit permettre à la Métropole de Lyon de prendre en charge 50 % à 100 % d’un loyer ou d’échéances impayées dans le parc social ou privé (vides ou meublés) pour les ménages modestes, locataires ou propriétaires. Le niveau de prise en charge dépend du niveau de revenu et de la situation familiale. L’aide pourra être demandée à deux reprises, pour l’équivalent de 3 mois de loyers ou de charges impayés, avec un plafond total de 3 000 euros d’aide par ménage.

Dans le parc social, sont éligibles à ce fonds tous les ménages dont les revenus se situent sous le plafond du Prêt locatif à usage social (soit un public plus large que celui du FSL). Cela correspond par exemple à un plafond de 2 700 euros de revenus par mois pour une personne seule avec un enfant.

Dans le parc privé, sont éligibles à ce fonds tous les ménages dont les revenus se situent sous le plafond des aides financières de l’Agence nationale de l’habitat (ANAH). Soit, par exemple, environ 2 300 euros de revenus par mois pour un couple de propriétaires.

Les demandes peuvent concerner des impayés constatés dès le mois d’avril 2020 et pourront être déposées jusqu’en décembre 2020. Elles ne seront pas soumises à une évaluation de la situation sociale des demandeurs, contrairement à d’autres dispositifs comme le FSL. Les dossiers de demande seront téléchargeables sur le site de la métropole et pourront être transmis en ligne ou par voie postale à la Direction de l’Habitat et du Logement.

à lire également
Faire défiler vers le haut