Bibliothèque de la part-dieu © Tim Douet 0024

Masque obligatoire à Lyon Part-Dieu ? Le centre commercial répond

Ce vendredi, la CGT a demandé au centre commercial de Lyon Part-Dieu de rendre le masque obligatoire dans ses artères. Ce dernier a apporté une réponse.

Pour des raisons de "sécurité sanitaire", le syndicat CGT a demandé au centre commercial de Lyon Part-Dieu de rendre le masque obligatoire dans ses couloirs. Aujourd'hui, il n'est dans certaines boutiques, mais pas dans l'ensemble du centre commercial.

Contacté par Lyon Capitale, le centre vient d'apporter des éléments de réponse : "conformément aux recommandations des autorités nationales de santé, le port du masque est recommandé dans notre centre. Il est possible de s’en procurer dans plusieurs enseignes du centre : pharmacie, Carrefour et bureaux de tabac".

Par ailleurs, la Part-Dieu précise des mesures comme "la mise à disposition de gel hydroalcoolique pour nos clients aux endroits stratégiques du centre, la mise à disposition de protections individuelles adaptées pour l’ensemble des équipes du centre, l'accroissement de la fréquence de nettoyage des zones de contact (poignées, boutons ascenseurs…) et  le renouvellement de l’air en permanence via des réglages spécifiques de nos installations".

Concernant, le respect des règles de distanciation physique, un suivi en temps réel est mis en place pour contrôler le nombre de personnes, avec la possibilité de "limiter l’accès si cela est nécessaire", la mise en place de marquages au sol et des sens de la circulation, ainsi que la pose de macaron pour indiquer sur chaque vitrine des boutiques le nombre maximum de personnes autorisées en même temps.
Le centre commercial est ouvert depuis le samedi 30 mai, dans un contexte où l'épidémie de coronavirus COVID-19 ralentit progressivement de jour en jour.
à lire également
Le nombre de cas positifs de coronavirus ne cesse d'augmenter à Lyon et dans la région. Dans les hôpitaux, ce vendredi soir, la hausse du nombre de patients se poursuit. Mais, pour l'instant, elle n'est pas exponentielle comme lors de la 1ère vague.
Faire défiler vers le haut