Marennes : la gréviste de la faim hospitalisée de force

En grève de la faim depuis le 16 octobre, Denise Benoit a été hospitalisée de force jeudi 6 novembre. Installée dans les locaux de la mairie de Marennes (69), la soixantenaire voulait protester contre les nuisances sonores du chenil installé à côté de chez elle.

En grève prolongée de la faim depuis le 16 octobre dernier, Denise Benoit, 65 ans, a été évacuée de force de la mairie de Marennes, qu'elle occupait. De cette manière, Denise Benoit voulait protester contre les nuisances du chenil situé à proximité de sa propriété. Comme l'explique l'édition du Progrès du 7 novembre, la gréviste a été "hospitalisée sous contrainte à l'hôpital psychiatrique Saint-Jean-de-Dieu".

La soixantenaire, sous surveillance médicale quotidienne, était dans un état jugé alarmant par le maire de Marennes, lorsqu'elle a été emmenée de force par les pompiers et les gendarmes.

Faire défiler vers le haut