Manifestation à Bellecour : le malaise des jeunes agriculteurs

Producteur de lait, de viande et de fruits à Vaugneray, ses propos sont vifs : " Nous avons besoin de venir en nombre dans les centres-villes de France pour montrer que nous sommes vivants. " Comme ses collègues, il souhaite alerter " l'opinion " en distribuant des tracts, en amenant leurs bêtes et en déposant des arbres fruitiers arrachés, symboles de leur triste quotidien. Pourtant, à part quelques curieux et des opportunistes qui ramassent de grande poignées de nectarines déchargées par les producteurs, peu de rencontres. Les averses diluviennes ont certainement dissuadé les Lyonnais.
" En temps de crise comme aujourd'hui, la solidarité s'effrite. On fait notre possible pour rassembler, parfois avec succès, d'autres fois un peu moins ", explique entre les gouttes Sébastien Courtois, producteur de lait de vache et de chèvre.

Aujourd'hui, si les FDSEA de l'Ain, de l'Isère et de la Drôme étaient représentées, la Confédération paysanne était absente, mécontente de l'accord sur le prix du lait signé par la FNSEA en juin. Bien loin de ces considérations syndicales et politiques, c'est le quotidien difficile de ces éleveurs qui interpelle : " Plus personne, ou presque, n'arrive à gagner sa vie correctement. Ma femme ne travaille pas dans le milieu, et elle ne comprend pas pourquoi je rame pour dégager un salaire ", raconte Sébastien.
Elise Michallet, président des JA du Rhône, monte à la tribune. Ses mots d'ordre ? " Marre, marre, marre. " A première vue, pas très constructif. Mais, selon Sébastien, la priorité des Jeunes agriculteurs est bien d'être une force de proposition : nouveaux partenariats économiques entre filières, création d'un schéma gagnant-gagnant du producteur au citoyen... " On ne nous écoute pas ", regrette ce dernier. Après une rencontre avec le préfet à onze heures, un défilé de tracteurs devait parcourir la rue Edouard-Herriot jusqu'à la place des Terreaux, pour revenir par la rue de Brest.

Manuel Desbois

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut