police
@Tim Douet

Lyon Villeurbanne : le bidonville de la Feyssine évacué, amiante trouvé

Ce jeudi matin, les forces de l'ordre ont procédé à l'évacuation du bidonville situé à la Feyssine à Villeurbanne, à côté de Lyon.

Une centaine de ressortissants des pays de l'Est dont une trentaine de mineurs, ont été évacués ce jeudi matin du squat de la Feysine à Villeurbanne, à côté de Lyon. L'opération a été menée par les forces de l'ordre, en présence d'acteurs de l'hébergement comme la Métropole de Lyon, la ville de Villeurbanne, ou la Croix-Rouge. L'un des derniers grands bidonvilles de l'agglomération, situé au bord du périphérique, a ainsi été vidé. Selon la préfecture du Rhône, le site à proximité du Rhône "présentait des caractéristiques fortes d'insécurité et d'insalubrité, notamment la présence d'amiante".

Les personnes évacuées seront toutes relogées en hébergements collectifs, avec un accompagnement social "avec un objectif d'insertion", selon la préfecture. Ces centres sont gérés par la fondation Armée du Salut et l'association Habitat et humanisme et sont situés à proximité du lieu de squat pour permettre aux enfants de ne pas changer d'établissement scolaire. La métropole de Lyon et Eau du Grand Lyon ont lancé immédiatement les travaux de démolition et nettoyage du site après son évacuation.

à lire également
Depuis le 25 septembre, des dizaines de mineurs étrangers ont investi l’ancien collège Maurice-Scève à la Croix-Rousse. Le tribunal administratif doit rendre une décision ce lundi 15 octobre concernant l’expulsion, ou non, des squatteurs.
1 commentaire
  1. Galapiat - 10 janvier 2019

    Drôle de pays, on prend plus de précaution pour des ressortissants étrangers souvent entrés illégalement que pour des travailleurs victimes de l'amiante. attention c'est politiquement incorrecte.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut