Lyon : une marche blanche pour relancer l'enquête autour de la mort de Jean-Christopher

La famille de Jean-Christopher, ce père de famille lyonnais retrouvé mort dans le Rhône, a déposé plainte pour meurtre et organise une marche blanche ce samedi pour tenter de relancer l'affaire.

Le 9 septembre dernier, le corps sans vie de Jean-Christopher, un Lyonnais de 35 ans et père de trois enfants, était repêché du Rhône à proximité du pont Morand, qui relie le 1er et le 6ème arrondissement de Lyon.

Quatre jours plus tôt, la famille de la victime avait signalé sa disparition à la police face à l'inquiétude suscitée par son absence soudaine. Parti de chez lui la veille vers 22h30 en trottinette électrique, Jean-Christopher devait rejoindre un certain Kamel, avant de ne plus donner signe de vie.

Une mort suspecte qui n'a toujours pas été élucidée et une enquête " qui n'est clairement pas la priorité de la justice " dénonce Jean-Christophe Basson-Larbi, l'avocat de la famille, dans un communiqué. Cette dernière, dans sa volonté de trouver un sens à la mort de Jean-Christopher, a procédé à ses propres recherches et récolté des indices " qui laissent clairement penser que ce jeune papa a été victime d'un meurtre dans la nuit du 4 au 5 septembre dernier ", renchérit-il.

" Face au silence assourdissant de l'institution judiciaire et aux nombreuses zones d'ombre de cette affaire, la famille a déposé deux plaintes pénales le 14 octobre. Elle organise une marche blanche samedi (entre 14h et 17h, dans le 6ème arrondissement) ", ajoute l'avocat. Un moyen pour elle de rendre hommage au disparu et de se faire entendre pour relancer l'enquête autour de cette mort mystérieuse.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut