Sources : Alexandra Huard

Lyon : une association va repêcher les trottinettes dans le Rhône

Tous les héros ne portent pas une cape, cette fois-ci, ils ont des palmes. Après la publication de photos montrant de nombreuses trottinettes électriques dans le Rhône, l'association Odysseus 3.1 a décidé d'aller les repêcher.

Le Rhône est devenu une poubelle à trottinettes électriques et depuis le début de la semaine, plusieurs photos circulent montrant l'ampleur de phénomène (lire ici). Sans attendre les opérateurs, Odysseus 3.1 a décidé d'aller pêcher elle-même ces trottinettes sous l'eau. Cette association lyonnaise organise depuis un an des plongées extrêmes sous la glace, travaille avec les chercheurs, notamment pour détecter la pollution des micro-plastiques dans l'eau et organise des conférences pour sensibiliser les publics.

Fondateur d'Odysseus 3.1, Lionel Rard a découvert cette semaine les photos des trottinettes dans le fleuve via une publication Facebook postée par Alexandra Huard. "Je lui ai immédiatement demandé où les photos ont été prises, on a déjà fait des opérations de nettoyage. Alexandra m'a dessiné une carte", explique Lionel Rard. Il écrit alors un mail aux Voies navigables de France (VNF) pour que l'association ait l'autorisation de plonger. "En temps normal, il faut une quinzaine de jours pour instruire un dossier, j'ai envoyé le mail à 9 heures, à 11 heures, on avait leur feu vert. Ils vont faire un avis pour prévenir les bateaux qui navigueront quand on sera sous l'eau", poursuit-il.

Une opération menée dimanche

Dimanche 15 septembre à 9 heures, les plongeurs iront donc chercher des trottinettes dans le Rhône "Ils sont hyper-motivés, il y  aura une équipe en eau et une sur terre pour récupérer les trottinettes. Nos sponsors qui nous accompagnent comme Starterre, Le vieux campeur et Sub Odyssée nous ont suivis direct". Fin mai, des membres avaient déjà récupéré une trentaine de trottinettes dans la Saône. "On ne va pas chômer dimanche et on sait déjà que ça ne sera pas suffisant. On va réaliser un rapport avec photos et vidéos pour les VNF, ils pourront se rendre compte de l'état des rives", ajoute Lionel Rard, "balancer des trottinettes dans l'eau est un sport national, la période de crue va arriver, il y a un risque de pollution au lithium, ce n'est pas anodin".

Cette initiative s'est montée par la seule volonté d'Odysseus 3.1 et ses partenaires, et sans l'aide des opérateurs qui veulent également organiser une collecte sans préciser de délais. Interrogé sur le devenir des trottinettes qui seront repêchées, Lionel Rard réplique : "On va demander aux opérateurs qu'ils viennent récupérer leur matériel".

2 commentaires
  1. vieux caladois - 14 septembre 2019

    très bien ! bravo !

  2. raccoon - 14 septembre 2019

    sa faudrait le coup d'en faire une belle pyramide bien visible avec le nom des opérateurs

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut