faits divers
Véhicule de pompier © Tim Douet

Lyon : un cycliste entre la vie et la mort après un choc violent avec le conducteur d'une trottinette

Un violent accident s'est produit samedi matin quai Pierre-Scize, dans le 9e arrondissement de Lyon. Le conducteur d'une trottinette et un cycliste sont entrés en collision. Le cycliste a été transporté à l'hôpital en urgence absolue.

Un violent accident s'est produit samedi matin quai Pierre-Scize, dans le 9e arrondissement de Lyon. Le conducteur d'une trottinette et un cycliste sont entrés en collision.

D'après Le Progrès, le pronostic vital du cycliste, âgé d'une cinquantaine d'années, est réservé. Il souffre d'un traumatisme crânien. Il est hospitalisé à Edouard-Herriot.

Le conducteur de la trottinette, une quarantaine d'années, a lui été touché plus légèrement.

à lire également
Le nouveau maire de Lyon promet une alternance sur le fond comme sur la forme. Grégory Doucet prône davantage de transversalité pour une démocratie plus participative. Il s’adresse aussi aux acteurs, souvent économiques, qui durant la fin de la campagne municipale ont exprimé leur crainte d’une vague verte.
7 commentaires
  1. JANUS - 7 juin 2020

    A 40 ans, le trotinettiste se croit intouchable !

    1. gintonic - 7 juin 2020

      oui oui vous ne connaissez rien aux circonstances de l'accident mais celui en trottinette à tort...

      la piste cyclable de ce quai est mal foutue avec les chicanes et passages piétons cachées par... les panneaux publicitaires des abribus 😀

  2. arkane - 7 juin 2020

    On peut voir des deux roues toute la journée griller les feux, ne pas tenir leur droite, rouler sur les trottoirs, sans protection et on s’étonne des accidents en incriminant la chaussée, les piétons ou les voitures. Bref les Autres qui sont tjs responsables pour les deux roues mais jamais eux...

    1. MLBRLyon - 8 juin 2020

      Je ne vois pas trop le rapport, les accidents de vélo graves sont heureusement assez rares, mais sur vos points:
      - Les panonceaux M12 permettent aux cyclistes de considérer certains feux comme des cédez-le-passage. Ils sont en forte augmentation à Lyon, même si certains arrondissements font encore la mauvaise tête, ce sera réparé rapidement.
      - L'article R412-9 du Code de la Route autorise les conducteurs de cycles à ne pas serrer à droite. D'ailleurs, même sans cet article, vous pouvez constater qu'un cycliste expérimenté roule à peu près là où un conducteur place ses roues du côté droit, c'est à dire à un mètre environ du bord de la chaussée.
      - Certains cyclistes empruntent hélas les trottoirs et il faut en effet réprimer cette infraction. Ils le font hélas souvent car les aménagements cyclables sont inexistants ou mal respectés par les motorisés les considérant comme des zones de stationnement voiture, ou circulation scooters et motos.
      - Les "protections" ne sont pas obligatoires à vélo, sauf le cas particulier des "speed bike", assistés électriquement à 40 km/h (pas le cas normal des 25 km/h), qui doivent être assurés, immatriculés et casqués.
      En somme, pas mal d'inexactitudes dans votre commentaire. Une petite révision du Code est toujours salutaire!

  3. raccoon - 7 juin 2020

    "On peut voir des deux roues toute la journée griller les feux, ne pas tenir leur droite,"

    exactement le genre de réflexion de gens qui ne connaisse absolument rien a la circulation urbaine( vélo en particulier)
    le vélo n'a pas un tenir sa droite et dans bien des cas ne doit surtout pas le faire
    "grille les feux" ne veut rien dire, les règles sont beaucoup plus complexe que pour les automobilistes qui eux grillent de plus en plus et tue des gens, même si je suis le premier à râler les cyclistes qui ne respect pas les piétons
    A vélos il y même des cas ou il ne faut pas respect le code de la voiture pour ne pas se mettre en danger

  4. raccoon - 7 juin 2020

    quand on parle d'accident avec des trottinettes je suis curieux de savoir si le conducteur était assuré... je crains que la grand majorité ne le soit pas...

    1. MLBRLyon - 8 juin 2020

      C'est la responsabilité civile de l'assurance habitation qui tient lieu d'assurance trottinette... pour peu que celle-ci soit homologuée bien sûr.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut