élèves école primaire
©Charlotte Santana

Lyon : trois nouvelles écoles pour la rentrée 2019 

À Lyon, la rentrée de 2019 est marquée par l’ouverture de trois nouveaux établissements scolaires : celui de Françoise Héritier, Blandan et Simone Veil.

Lundi 2 septembre, Gérard Collomb, maire de Lyon inaugurait le nouvel établissement Simone Veil, dans le quartier de Blandan. Cette zone particulière, anciennement friches industrielles à la suite de la fermeture des usines Berliet, accueille aujourd’hui de nouvelles zones d’habitation, y créant une forte croissance démographique. Cette école compte 18 classes et fait partie des trois nouveaux groupes scolaires ouvrant leur porte en cette rentrée 2019. La ville de Lyon dispose de 204 écoles qui accueillent plus de 38 300 élèves.

Dans le même quartier, le groupe scolaire provisoire Blandan a aussi reçu ses nouveaux écoliers. Il accueillera les futurs élèves et corps enseignants du prochain groupe scolaire Duvivier Cronstadt, qui ouvrira dans trois ans, pour la rentrée 2022. Enfin, dernier-né de cette rentrée, le groupe scolaire Françoise Héritier situé au nord de Gerland avec ses 15 classes et 407 élèves.

D’autres écoles à venir...

Cette métropole attire par rapport à l’emploi et il faut suivre le mouvement”, a déclaré le maire de Lyon Gérard Collomb à l’occasion de l’inauguration de l’établissement Simone Veil. “Nous projetons d’ouvrir sept écoles pour répondre à cette explosion de la démographie scolaire”, a ajouté l’ancien ministre de l'Intérieur. Entre 2011 et 2018, plus de 560 élèves ont intégré les écoles publiques de Lyon chaque année, soit 19 classes par an.

À la rentrée 2020-2021, les groupes scolaires Joannès Masset dans le 9e arrondissement et celui de Julien Duret dans le 8e qui seront inaugurés. Les années suivantes, ce sont les groupes scolaires de Confluence dans le 2e, Duvivier Cronstadt en remplacement de Blandan dans le 7e, Gingko dans le 7e et enfin Pasteur et Olympe de Gouges dans le sud Mermoz qui verront le jour.

à lire également
raffinerie de Feyzin
Des salariés de la raffinerie de Lyon Feyzin sont toujours en grève et la production à l'arrêt depuis plus d'un mois. La pénurie de carburants qu'ils attendaient pour pouvoir peser dans les négociations n'est jamais arrivée. Ce mardi matin, un nouveau blocage est en cours. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut