ecran géant foot suporter bellecour
© Tim Douet

Lyon : toujours pas d’écran géant pour le quart de finale

Après un match endiablé face à l'Argentine, les supporters des Bleus rêvent de voir leur équipe favorite sur grand écran. Jusqu'à présent, la municipalité lyonnaise n'était pas partante pour une telle installation.

Une fois encore, il n'y aura pas d'écran géant place Bellecour pour voir le match entre l'Uruguay et la France (quart de finale). La Ville de Lyon justifie ce choix par le coût lié aux mesures sécuritaires obligatoires : "Pour l'Euro c'était en France donc on a investi la place Bellecour, mais là c'est en Russie, les gens sont assez grands pour s'organiser entre eux, regarder le match dans les bars et passer un bon moment". Pas de grandes joies collectives à Lyon, comme on peut en voir partout en Europe depuis le début de la Coupe du monde. Dans un premier temps, la Ville avait quand même pensé à un lieu où un écran aurait pu être installé, mais a dû abandonner pour cause de travaux. On pense évidemment à la Halle Tony-Garnier actuellement en rénovation.

Du côté du Parc OL, il n'y a rien de prévu non plus. L'Olympique lyonnais précise : "Comme nous sommes un club privé, il y aurait trop de coûts à assumer pour la retransmission et les normes de sécurité. Quelques entreprises dans le cadre de séminaire peuvent le faire dans nos locaux, mais il n'y a rien de prévu pour le grand public". Du côté de Gerland, rien de prévu non plus. Le LOU confie avec humour : "Nous sommes un club de rugby, on ne va pas diffuser du foot !". Décidément, se réunir tous derrière les Bleus à Lyon semble chose impossible.

à lire également
Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, le 7 mai 2016 à Décines – Match OL-AS Monaco © Romain Lafabrègue / AFP
Il a accepté de sortir de son silence pour Lyon Capitale. Le défenseur central de l’OL Mapou Yanga-Mbiwa, qui s’entraîne quotidiennement avec l’équipe réserve, a complètement disparu des radars depuis décembre 2017. Arrivé en 2015 en provenance de la Roma, le joueur âgé de 29 ans est sous contrat avec le club rhodanien jusqu’en juin 2020. Mais il ne se fait guère d’illusions : son avenir s’inscrit loin de Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut