météo chaleur canicule soleil à Lyon
© Tim Douet

Lyon : "Si rien n'est fait, la canicule de 2003 semblera un été frais"

Sur les 11 épisodes de canicule recensés par Météo France depuis 2013, aucun n'a épargné la ville de Lyon.

La Métropole de Lyon va-t-elle encore revoir sa copie face aux épisodes de canicule à répétition ? En 2017, un volet "adaptation" a été voté dans le cadre du plan climat pour mettre en place des solutions à même de faire baisser la température de la ville, notamment en travaillant à réduire la restitution par les façades et le bitume de la chaleur accumulée la journée une fois le soleil couché. La Métropole mise notamment sur la verdure en plantant des arbres résistant à la sécheresse et sur des expérimentations lors des travaux de réhabilitation. Dans la rue Garibaldi, le nouveau trottoir a été choisi en béton désactivé de couleur claire, qui chauffe 20 degrés de moins qu'un bitume noir lors de fortes chaleurs.

Le climat de Madrid ou d'Alger d'ici la fin du siècle

Interrogé par l'AFP, le responsable études et climatologie du service météorologique dans le Centre-Est explique que "la vallée du Rhône canalise l'air chaud qui vient du Sud". Avec le réchauffement climatique, mieux vaut anticiper selon lui. "Dans le meilleur des cas, Lyon connaîtra d'ici la fin du siècle le climat de Madrid. Et si rien n'est fait, ce sera plutôt le climat d'Alger et la canicule de 2003 semblera alors un été frais" a -t-il déclaré à l'AFP.  L'été dernier, Lyon est la ville dans laquelle le dispositif de vigilance canicule avait été activé le plus souvent. Et selon Météo France, lors des 11 épisodes de canicule recensés depuis 2013, Lyon était systématiquement touché.

à lire également
La nouvelle scène culinaire lyonnaise est peut-être en passe de devenir un nouveau hotspot européen, voire mondial. Une nouvelle génération de chefs explose les codes et ébouriffe la cuisine made in Lyon.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut