Robinet.
Robinet d’eau.

Lyon : selon UFC-Que Choisir, la qualité de l'eau du robinet est bonne, mais...

Ce lundi, UFC-Que Choisir a publié une étude portant sur la qualité de l'eau du robinet en France. Lyon, et plus globalement le Rhône, sont de bons élèves, mais l'organisme pointe du doigt certaines carences en matière de réglementation.

L'eau du robinet est jugée "conforme à la totalité des critères sanitaires" dans l'ensemble des arrondissements de Lyon indique ce lundi UFC-Que Choisir. C'est également le cas à Ecully, Champagne-au-Mont-d’Or, Caluire-et-Cuire, Villeurbanne ou encore Villefranche-sur-Saône.

Dans son étude sur la qualité de l'eau du robinet, l'organisme pointe tout de même du doigt plusieurs carences en matière de réglementation, notamment concernant "les mesures de gestion locales des pesticides et des perturbateurs endocriniens", rapporte-t-il, avant de dénoncer "les limites des analyses officielles".

48 pesticides et leurs dérivés sont recherchés dans le Rhône

En effet, 750 molécules différentes de pesticides et leurs dérivés sont susceptibles de se retrouver dans l’eau potable, mais dans le Rhône, seuls 48 sont recherchées. UFC-Que Choisir demande donc un renforcement urgent des exigences en termes d’analyses de pesticides réalisées par l’Agence régionale de santé Auvergne-Rhône-Alpes.

L'association ajoute que dans le Rhône, "dans 38 % en moyenne des analyses considérées comme conformes, notre étude révèle la présence de pesticides soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens à des teneurs inférieures aux limites réglementaires mais quantifiables." Elle invite donc les habitants du département à consulter sa carte interactive.

Faire défiler vers le haut