Adulst

Lyon/Saint-Etienne : les retards s'accumulent pour la SNCF

L'ADULST reproche vertement à la SNCF l'accumulation des retards sur la ligne Lyon/Saint-Etienne, depuis septembre 2014. L'association de défense des usagers a déjà constaté 300 heures de retard sur cet axe.

L'association de défense des usagers de la ligne Lyon Saint-Etienne est "à bout de souffle". L'ADULST pointe les nombreux retards qui s'accumulent sur cet axe depuis la rentrée 2014, plus de 300h cumulées. Dénonçant les nombreux retards mais aussi les suppressions arbitraires de trains, l'ADULST estime que "la SNCF n'est plus en mesure d'assurer la continuité du service public".

Rappelant que la Région Rhône-Alpes elle-même avait adressé un courrier de mise en garde à la société ferroviaire il y a quelques semaines, l'association déclare qu'il y a "urgence à prendre des décisions radicales, afin de revenir à une situation maîtrisée du nœud ferroviaire lyonnais".

Pour l'ADULST, il est nécessaire que la SNCF fasse "une offre promotionnelle aux usagers réguliers de la ligne, comme premier signe d'apaisement".

Faire défiler vers le haut