Pascal Le Merrer, fondateur des Journées de l’économie de Lyon © Antoine Merlet
Pascal Le Merrer, fondateur des Journées de l’économie de Lyon © Antoine Merlet

Lyon : record de fréquentation pour les Jéco 2019

Plus de 50 000 personnes ont participé aux Journées de l’Économie à Lyon cette année ; que ce soit en assistant physiquement aux conférences et tables rondes ou en les visionnant sur internet. 

32 000 places réservées, 20 000 internautes connectés pour regarder les conférences, les Journées de l’Économie 2019 (Jéco) ont battu leur record de fréquentation. Une 12e édition sur le thème : “Environnement, numérique, société... la décennie de tous les dangers”.

Les Jéco 2019 ont permis de débattre sur le développement effréné du numérique, le passage d’une économie de production à une économie d’usage, la montée des populismes et la démocratie menacée tout autant que l’est notre environnement”, écrit l'événement dans un communiqué. 

Selon un sondage Banque de France sur “les Français et l’économie”, réalisé à l’occasion des JECO par Kantar Média*, les Français placent largement en tête le changement climatique comme grand défi mondial (pour 62 %), devant les inégalités sociales, le chômage et la pauvreté (51 %). 

Dans un monde qui se transforme plus vite que jamais, les Jéco contribuent à apporter des réponses aux questions fondamentales que chacun se pose, et d’abord celle-ci : où allons-nous ? Notre société, notamment les jeunes, sont prêts à adopter de nouveaux comportements pour peu que les bonnes politiques économiques soient mises en œuvre. Nous avons le souvenir des décennies 1930, et même 1970 avec le choc pétrolier, où le manque de prise de décision s’est révélé désastreux. Cette année, les étudiants et lycéens ont été particulièrement ombreux à rejoindre les Jéco. Leur mobilisation fait mentir ceux qui disent que les jeunes ne  s’intéressent pas à l’économie. Nous sommes ravis d’avoir pu soulever de nombreux débats et donnons d’ores et déjà rendez-vous à tous pour la 13e édition en 2020”, a conclu Pascal Le Merrer, le fondateur et directeur général des Jéco.

Les chiffres clés : 

  • 74 conférences ou tables rondes
  • 50 conférences enregistrées
  • 47 conférences retransmises en direct
  • 270 intervenants
  • 13 lieux de prestige 

“Le capitalisme semble relativement fatigué” (Pascal Le Merrer, Jéco)

* Sondage Kantar Public réalisé par téléphone auprès de 1005 individus âgés de 18 ans et plus, représentatifs de la population française, du 4 au 8 octobre 2019 (méthode des quotas après stratification par région et catégorie d’agglomération) 

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 8 novembre 2019

    Pour y avoir assisté, je peux vous dire que les questions posées sont les bonnes, mais que les différents intervenants étaient dans "la même soupe idéologique". Aucune contradiction dans les débats (confirmation : on est bien à Lyon et dans l'esprit "surtout pas de vague" écrasant tout sous ce couvercle).
    .
    Summum : le débat "réformer ou détruire le capitalisme ?". (enfin non, ce n'était pas un débat mais de la pure propagande (comment faire autrement lorsque les principaux financeurs (pardon, "partenaires") de l'événement, étaient 2 banques + la banque de France + 1 banque d'investissement !) pure propagande, donc, dans le but d'empêcher toute confrontation constructive d'idées, tout en faisant croire à "la démocratie" par un accès au grand public, le tout, pour avoir 100% des intervenants qui sont pour "la réforme".)
    .
    :o)
    Et chaque année, c'est pareil. De bons thèmes, mais après : le vide intersidéral...
    (et notons que s'il y a tant d'étudiants, c'est parce qu'ils sont obligés de venir avec leurs profs ! 😀 )

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut