L’hôtel de ville de Lyon, place de la Comédie © Eliot Lucas
© Eliot Lucas

Lyon : rassemblement ce samedi en mémoire des Algériens exécutés le 17 octobre 1961

Après l'acte des gilets jaunes, un rassemblement est organisé à 16h dans le centre-ville de Lyon pour commémorer l'exécution de centaines d'Algériens à Paris le 17 octobre 1961.

Le 17 octobre 1961, des Algériens manifestent pacifiquement à Paris contre le couvre-feu dont ils font l'objet depuis le début du mois et contre la répression du préfet de police de l'époque, Maurice Papon. En réaction, entre 150 et 200 Algériens sont exécutés par les forces de l'ordre, certains balancés dans la Seine. Ce massacre sera longtemps passé sous silence dans l'Histoire française.

Ce dimanche 17 octobre, un rassemblement est organiser pour commémorer ce massacre commis il y a près de 60 ans. Les manifestants se sont donnés rendez-vous à 16h, place de la Comédie, dans le centre-ville de Lyon.

6 commentaires
  1. Galapiat - sam 17 Oct 20 à 15 h 53

    on serait en droit d'attendre une manif évoquant le crime commis hier , pas celui de 60 ans.

    Modéré
    1. Abolition_de_la_monnaie - sam 17 Oct 20 à 16 h 28

      l'Histoire doit être vue de manière complète, pas seulement les moments qui vous arrangent.

      Modéré
      1. Galapiat - dim 18 Oct 20 à 0 h 12

        dans ce cas pourquoi oublier le supplice des templiers, la saint Barthélémy. un peu de bon sens mais avec toi !!!

        Modéré
  2. Meritocratierepublicaine - sam 17 Oct 20 à 16 h 39

    Il y a eu des crimes des 2 côtés pendant cette période, il serait plus pertinent de planifier une seule date pour commémorer toutes les victimes de la guerre d'Algerie.
    La victimisation des algériens est une bonne manière de camoufler toute les carences de la nouvelle génération qui ferait mieux de se former, d'arrêter de fumer du shit et de se réfugier dans une religion mortifère
    Surtout que les 200 morts de Charonne me semblent une goutte d'eau comparée aux morts liés aux GIA qui ne peuvent être associés aux méchants colons.

    Signaler un commentaire inapproprié
    1. Abolition_de_la_monnaie - sam 17 Oct 20 à 16 h 56

      Une même date, pourquoi pas,
      mais encore une fois vous mélanger plein de choses. Utiliser le mot "victimisation" est abusif car des algériens ont bien été victimes, il n'y a rien d'artificiel là dedans.
      Qu'ensuite cela puisse servir de prétexte à certains, c'est autre chose. Eux aussi ne doivent pas tout mélanger.
      Quant aux concours de "qui a subi le plus de morts", c'est bon, ça suffit. Il vaut mieux faire apprendre à tous que la violence est une honte, pas une gloire.

      Signaler un commentaire inapproprié
  3. Meritocratierepublicaine - sam 17 Oct 20 à 18 h 20

    100 000 morts par le GIA!
    Dit autrement, les plus grands meurtriers des algériens depuis l'idependance ceux ne sont pas les français, ni la police, ceux sont les Algériens !!! Et la misère instaurée par les gouvernements militaires successifs

    Signaler un commentaire inapproprié

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut