Nouvel élan Fourvière
© YouTube Fourvière

Lyon : plus que trois ans de travaux pour transformer Fourvière

La basilique reste toujours accessible, mais les alentours de Fourvière sont encore en travaux de modernisation pour trois ans.

Le Nouvel élan pour Fourvière devrait encore durer trois ans. Lancé en 2015 par la fondation Fourvière, ce projet financé à la fois par l’État, les collectivités territoriales et par la fondation privée mobilise un budget de près de 20 millions d'euros. Il n'est d'ailleurs bouclé pour le moment qu'aux "trois-quarts", d'après Magaly Chatin, la maître d'ouvrage.

"C'est un projet énorme, a rappelé Magaly Chatin. La basilique a été très entretenue, mais les bâtiments à côté ont été oubliés." Premier lieu touristique d'Auvergne-Rhône-Alpes avec 2,5 millions de visiteurs annuels, la basilique Notre-Dame de Fourvière souhaite se préparer à en accueillir le double dans les années à venir.

Deuxième phase des travaux dès février

Pour cela, la fondation a souhaité moderniser les lieux et les rendre plus accueillants. La rénovation de la Maison des Chapelains étant terminée, la deuxième phase des travaux peut désormais commencer.

Dès le mois prochain, la construction de deux bâtiments en verre va être lancée. "On avance vite", se réjouit Magaly Chatin. Le premier, le Belvédère, qui prendra la place de l'actuel abri du pèlerin, abritera la boutique de souvenirs et le comptoir gourmand de Pignol. Le second, le Pavillon d'accueil, est destiné à orienter les voyageurs dans leur visite dès leur arrivée sur le site (plus d'informations ici). La Maison Carrée subira elle aussi un lifting, à partir du printemps.

La rénovation du funiculaire menant à Fourvière pendant cinq mois, non incluse dans le Nouvel élan, ne devrait d'ailleurs pas ralentir l'avancée des travaux, selon la déléguée générale de la fondation : "Il est rénové comme cela tous les dix ans, mais on ne savait pas que cela tombait maintenant. Avec le Sytral, on va travailler ensemble pour limiter les impacts", positive-t-elle. Heureusement, les engins de chantier n'empruntent pas le funiculaire.

 

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut