Vues de Lyon sous le soleil (photo : Florent Deligia)

Lyon perd sa place de première ville étudiante pour une cause logique

Lyon n'est plus la première ville étudiante de France. La ville perd la tête du classement à cause d'un problème que rencontrent les étudiants, mais aussi ceux qui ne le sont plus.

Toujours adepte des classements qui contribueraient au rayonnement, Lyon n'est plus la première ville étudiante de France. Toulouse rafle la tête du podium du classement de L'Étudiant cette année. Même si Lyon obtient plus de points qu'en 2018, elle est pénalisée par la question du prix logement et de la disponibilité des appartements.

En effet, le loyer médian qui s'établit à 466 euros reste élevé, tout comme "le faible nombre de studios", selon L'Étudiant. Alors qu'il y a 98 000 étudiants inscrits dans les universités, seulement 8 513 lits sont proposés dans les résidences du CROUS. Lyon obtient la note de 3 sur 10 en matière de logement, ce qui plombe son total. Elle s'en sort cependant très bien en matière d'emploi ou de cadre de vie ce qui lui permet d'obtenir une note totale de 114. Toulouse fait mieux avec 116 et une note en matière de logement de 6 sur 10, un secteur qui a donc fait toute la différence.

à lire également
La circulation automobile est très difficile ce mardi soir à Lyon, à la suite de la manifestation des agriculteurs. L'A7 est coupée en direction de Lyon, l'ensemble des axes routiers sont saturés.
1 commentaire
  1. Bernard Girard - 20 septembre 2019

    Il faut se dépêcher d'installer des conteneurs habitables comme résidences universitaires sur les parkings des domaines universitaires. 🙂 On doit pouvoir en caser quelques milliers sur La Doua et Bron Parilly

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut