rives de saône
Raphaël Lefeuvre

Lyon : pas de barrière pour interdire l’accès aux quais de Saône ce samedi

Le préfet du Rhône a interdit l’accès aux quais de Saône à partir de ce samedi, pourtant aucune barrière n’a été installée. Une conséquence des désaccords entre les élus de la Métropole et Ville de Lyon et la préfecture ?

Une situation déroutante pour les promeneurs habitués des quais de Saône ce samedi 3 avril. Certains ont pu braver facilement l’interdiction par la préfecture de se rendre sur les quais, consciemment ou non : aucune barrière n’a été installée pour en fermer l’accès.

Certains y voient de la mauvaise volonté de la part de la Métropole et de la Ville de Lyon. Bruno Bernard et Grégory Doucet s’étaient montrés défavorables à la décision prise par le préfet. Sur les réseaux sociaux, Valentin Lungenstrass, adjoint au maire de Lyon en charge des mobilités, de la logistique urbaine et des espaces publics avait jugé la décision "incompréhensible…"

Il convient de préciser que la Ville de Lyon a, malgré les désaccords, relayé la décision prise par le préfet via Twitter.

Alors où se situe le blocage ? La Métropole de Lyon aurait jugé qu’il y’avait trop de vent pour installer des barrières selon des propos rapportés par la préfecture à nos confrères d’Actu Lyon. Une lettre a été envoyée par le préfet au président de la Métropole pour l'enjoindre à mettre en œuvre l’interdiction.

En attendant, des patrouilles de la police nationale et municipale se sont chargées de faire respecter la décision de la préfecture ce samedi après-midi.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut