Lyon : "les Confinades", la gastronomie se réinvente et s'adapte

Agriculture locale, circuits-courts et anti-gaspi : "Les Confinades" où la nouvelle cuisine des chefs lyonnais... agités du bocal.

L'idée a du sens. Les chefs ont du nez. Le nom a du goût. "Les Confinades".

Le principe : chaque semaine, des chefs lyonnais cuisinent des produits de saison de la région (150 km max autour de Lyon), invendus parce que non conformes aux normes de calibrage ou présentant des défauts d’aspect, qui sont rachetés auprès des producteurs locaux (monts du Lyonnais, Pays de Mornant, Ain, Drôme et Ardèche).

Ils étaient trois chefs, dont une jeune cuisinière, en cuisine ce lundi 8 mars.

Pour concevoir Les Confinades, les créateurs de ce concept 100 % circuit court et locavore ont revisité toute la chaîne de valeur en respectant une sacro-sainte règle : leurs choix doivent avoir un impact société al et environnemental positif.

Les producteurs sélectionnés (fédérés chez Agriz, 1er groupement de producteurs en circuit court pour les professionnels en région lyonnaise) sont engagés dans une démarche agricole respectueuse de l'environnement. Agriz est certifié Haute valeur environnementale (HVE), troisième niveau le plus élevé de la certification environnementale des exploitations agricoles en France.

Alimentation 100 % naturelle et 100 % cuisinée

Bref, aucun additif, ni colorant, ni conservateur et encore moins d'arôme artificiel. Autour des quatre chefs pionniers (Grégoire Baratier - Le Jean Moulin, Grégory Stawowy et Yun Young Lee - Le Suprême et Florent Poulard - Monsieur P) se sont greffés d'autres cordons bleus tels que Fernanda Ribeiro (Sampa Cuisine & Culture), Xavier Radojewski (Ravigote), Félix Gagnaire (Sauf Imprévu) et Carla Kirsch (Àlebrije).

Ce lundi 8 mars, un "six mains" - une première, les chefs cuisinant jusqu'à maintenant en individuel - était prévu dans les cuisines de Monsieur P, place des Célestins, avec Florent Poulard, Grégoire Baratier et Carla Kirsch au piano. Au menu : cuisse de canettes et légumes de saison.

Soit, au total, 162 bocaux gourmands pour 80 kilos de légumes sauvés (et 324 cuisses de canettes).

Depuis le lancement du site lesconfinades.com, près de 100 recettes ont été préparées dans plus de 3 000 bocaux et plus de 2 tonnes de fruits et légumes ont été sauvés du gaspillage.

Faire défiler vers le haut