Lyon : les conducteurs dans le viseur de la police rue Garibaldi

Elle est limitée à 50, mais certains n'hésitent pas à dépasser les 100 km/h. Ce matin entre 9h30 et 11h30 une opération de contrôle routier était organisée rue Garibaldi dans le 7e arrondissement de Lyon. 

Une opération de contrôle routier était mise en place ce matin entre 9h30 et 11h30 rue Garibaldi, fruit d'une coordination entre la police nationale et municipale. Une dizaine d'agents ainsi qu’une brigade mobile étaient mobilisés pour cette opération menée en présence de la préfète déléguée pour la Défense et la sécurité, Emmanuelle Dubée. Contrôle de vitesse, alcoolémie, stupéfiant, tout y passe. En cas de délit de fuite ou de refus d’obtempérer, la brigade mobile se tient prête à intervenir. Si les automobilistes et motards pouvaient paraître surpris par un tel dispositif, aucun ne s'est pourtant soustrait au contrôle.

Sur cet axe que certains semblent considérer comme une autoroute urbaine, la vitesse est limitée à 50 km/h pourtant un automobiliste s’est vu interpellé à 94 km. Quelque minute plus tard, un motard est arrêté à 106 km/h, son permis sera suspendu. Selon les services de police, le record de vitesse sur cet axe est détenu par un automobiliste qui avait été interpellé à 115 km/h, il ne sera pas battu ce matin. En l'espace de deux heures, 20 véhicules ont été contrôlés et les forces de l'ordre ont relevé les infractions suivantes :

  • 2 Excès de vitesse d'au moins 40 km/h et inférieur à 50 km/h
  • 9 Excès de vitesse d'au moins 20 km/h et inférieur à 30 km/h
  • 4 Excès de vitesse d'au moins 30 km/h et inférieur à 40 km/h
  • 1 Non-déclaration dans le mois au préfet, par le propriétaire d'un véhicule, de changement de domicile ou d'établissement d'affectation
  • 1 Non-présentation immédiate par le conducteur d'un véhicule du permis de conduire, du certificat ou du récépissé assimilé
  • 1 Usage d'un téléphone tenu en main par le conducteur d'un véhicule en circulation
  • 2 Conduites de véhicule sans respect d'indications résultant de la signalisation routière
  • 1 rétention de permis de conduire

Waze s'invite dans le contrôle

Pour la préfète déléguée pour la Défense et la sécurité, Emmanuelle Dubée, ces contrôles routiers organisés régulièrement sur la métropole lyonnaise ont un but répressif, mais aussi préventif "on veut faire de la pédagogie en expliquant aux automobilistes quelle est la réglementation et pourquoi ils sont sanctionnés. Vous avez vu le motard arrêté, il était en colère, mais le policier a pris le temps d'échanger avec lui. Au fond, il sait qu'il n'a pas le droit de rouler à 106 km/h ici". Lors de l'opération, les automobilistes semblent d'un coup plus prudents, l'alerte tourne depuis plusieurs minutes sur l'application Waze. Interrogée sur cette situation, Emmanuelle Dubée relativise : "Tout le monde n'a pas Waze, le but est que les gens respectent les règles et qu'il n'y ait pas d'accident, notre but n'est pas de faire du chiffre. On sait qu'on est signalé en quelques minutes, si les gens font plus attention grâce à Waze, c'est déjà ça de pris".

Les trottinettes bientôt verbalisées

Tandis que les regards sont tournés vers la voiture, un jeune homme passe en trottinette sur le trottoir, un casque audio sur les oreilles. La commissaire présente sur l'opération lui demande de continuer à pied tout en lui expliquant qu'il risque aujourd'hui 11 euros d'amende pour avoir roulé sur le trottoir. À la rentrée, la loi évoluera, un tel comportement sera passible de 270 euros d'amende, 135 euros pour la conduite sur le trottoir, 135 euros pour un casque sur les oreilles. Pour le moment, la pédagogie prend le dessus et le jeune homme obtempère sagement. Depuis le début de l’année 2019, on déplore 23 morts sur les routes du Rhône. La préfecture du Rhône annonce d'autres contrôles routiers dans les jours et semaines à venir. 

à lire également
Pompiers
Les routes de la région sont particulièrement meurtrières ces dernières semaines. Un homme est décédé vendredi à Ambérieu-en-Dombes, dans l’Ain. Le 3e en 3 jours dans le département.
1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 21 juin 2019

    Amusant de constater qu'il est interdit de prévenir où il y a des contrôleurs dans le réseau TCL mais de voir que le signalement des policiers pour verbaliser les automobilistes malveillants, ce n'est pas interdit... 🙂

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut