argent-public-subvention-depense-300x225

Lyon : les biotechs ont le vent en poupe !

Erytech Pharma a annoncé avoir levé 30 millions d’euros le 23 octobre, majoritairement auprès d’investisseurs américains. La biotech française Transgène, présente au sein du biopôle de Lyon, a pour sa part réussi à amasser 65,5 millions de fonds en mars dernier. Les deux entreprises biotechnologiques tablaient sur un succès moindre.

La biotech française Transgène a réussi l'exploit de lever 65,5 millions d'euros de fonds, ce qui devrait lui permettre d'améliorer ses deux produits phares actuellement en développement : le TG4010, un vaccin thérapeutique utilisé dans le cadre des cancers du poumon non à petites cellules, et Pexa-Vec, un virus qui cible les cellules cancéreuses du foie. L'entreprise prévoyait de recevoir 45 millions d'euros en février dernier.

L'établissement pharmaceutique Erytech Pharma, basé à Lyon, a pour sa part annoncé avoir augmenté son capital de 30 millions d'euros (dont 68 % de capitaux américains), contre 25 millions attendus. Cette entreprise biotechnologique développe notamment un nouveau traitement contre la leucémie, dénommé Graspa.

Le 23 octobre, Lyonbiopôle avait annoncé un renforcement de sa présence à Boston et un partenariat officiel avec le Massachusetts Life Science Center (MLSC), signe de la maturité du secteur français.

Faire défiler vers le haut