Pôle Emploi à la Part-Dieu © ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Lyon : légère baisse du nombre de chômeurs en mai

Cependant, cette amélioration ne compense pas la très forte hausse qui a eu lieu dans le Rhône et en Auvergne-Rhône-Alpes durant la période de confinement liée au coronavirus. 

En mai, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégorie A* (475 260) a reculé de 4,5 % (- 22 390) en Auvergne-Rhône-Alpes, sans compenser les hausses des deux mois précédents (+133 450) de confinement. Les catégories B (80 260) et C (124 410) ont augmenté respectivement de 9,8 % et 16 %. Selon les chiffres de Pôle emploi, ce mois, une bascule de la catégorie A vers les catégories B et surtout C* s’est opérée, avec la sortie du confinement (24 300 personnes concernées). 

Sur les trois mois concernés par le confinement (mars, avril, mai), le chômage en catégorie A a augmenté de 30,5 %, soit +111 060 personnes. Au total, les catégories ABC augmentent de 9 % (+ 55 880). En un an, le chômage a ainsi augmenté de 21 % dans la région.

Concernant le Rhône, le nombre de chômeurs a légèrement baissé en mai (-3,9 %, -4 860 chômeurs) sans compenser cependant la hausse survenue lors des mois de confinement. Sur un an, le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie à a augmenté de 20 % (+23450 chômeurs).

Enfin, les inscriptions à Pôle emploi en mai ont été plutôt modérées dans la région (47 270). C’est le niveau le plus faible observé depuis au moins 20 ans. Les inscriptions suite à une fin de contrats courts sont en recul (-9 240) et les ruptures conventionnelles et les licenciements économiques sont en recul, en lien probable avec le maintien des salariés en activité partielle. Sur un an, les inscriptions marquent le pas (-110 970). 

Parallèlement, les sorties de Pôle emploi (42 760) sont plus nombreuses ce mois : +10 070. Les reprises d’emploi déclarées (+4 990) et les entrées en stage (+1 850) s’expliquent par la reprise progressive de l’activité. 

*Catégorie A : demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, sans emploi. Catégorie B : demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant exercé une activité réduite courte (de 78 heures ou moins sur un mois), Catégorie C : demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant exercé une activité réduite longue (de plus dde 78 heures sur un du mois) 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut