Lyon : vélo sur les quais du Rhône (photo : Florent Deligia)

Lyon : le trafic vélo déjà de retour au niveau d'avant le confinement

Selon les compteurs de la métropole de Lyon, le trafic vélo a déjà retrouvé son niveau d'avant le confinement. Sa dynamique est même meilleure que le trafic voiture. 

C'est un "instantané" qui devra être confirmé dans le temps. Depuis le début du déconfinement, dans la métropole de Lyon, le trafic vélo bénéficie d'une meilleure dynamique que celui des voitures. 

En effet, selon les différents capteurs de la métropole de Lyon, placés à des endroits stratégiques, les cyclistes sont déjà de retour et le trafic vélo retrouve des niveaux d'avant le confinement.  

Un point bas à 6 205

En janvier et février 2020, les compteurs ont enregistré une moyenne journalière de 89 746 et 83 942 cyclistes.

Le mois de mars et l'arrivée du confinement entraînent une importante chute avec une moyenne journalière à 51 829 selon les compteurs. Le niveau le plus bas est enregistré le dimanche 29 mars, avec seulement 6 205 cyclistes comptés.

En avril, où le confinement a été prolongé sur l'ensemble du mois, la moyenne journalière baisse encore pour atteindre 23 584. Les déplacements sont alors limités et des points stratégiques, comme les berges, sont fermés. Cependant, au milieu du mois, les compteurs commencent alors à enregistrer une hausse progressive du trafic vélo qui repasse la barre des 30 000 le 22 avril.

Le retour de la dynamique

Les 10 premiers jours de mai sont rythmés par des hauts et des bas, avec une moyenne de 13 747 le 1er, puis un pic le 4 du mois. Ce sont 64 074 cyclistes qui sont comptés par les outils de la métropole. Une dynamique va s'enclencher et se confirmer avec le déconfinement :

  • 11 mai : 61 895
  • 12 mai : 73 117
  • 13 mai : 39 155
  • 14 mai : 71 612
  • 15 mai : 75 735
  • 16 mai : 113 614
  • 17 mai : 97 414
  • 18 mai : 107 800
  • 19 mai : 104 152

Du 11 au 19 mai, ce sont donc 744 494 cyclistes comptés. En 2019, sur la même période, ils étaient 668 102.

Si la moyenne journalière pour mai est actuellement de 58 664 cyclistes comptés au 19, elle ne fait que progresser. En parallèle, selon la métropole de Lyon, le trafic automobile est revenu à 80 %. Du côté des TCL, la fréquentation moyenne se situe autour de 25 %.

Ainsi, même si les premiers indicateurs sont très encourageants, l'évolution des chiffres sera attentivement scrutée pour voir l'évolution de la pratique vélo. La politique d'urbanisme tactique de la métropole de Lyon, avec la création de nouveaux aménagements cyclables en urgence et la subvention de 500 euros pour l'achat de certains types de vélo pourraient aider (lire ici).

Un autre signe va dans le sens de la dynamique. À travers toute la métropole, les vendeurs s'accordent à dire qu'ils n'avaient jamais vu un tel engouement, au point que désormais, certains se demandent s'ils auront assez de stock pour faire face à la forte demande. 

à lire également
Coronavirus à Lyon - police à la Guillotière
Si contrairement aux habitants de Vaulx-en-Velin ou de la Guillotière, ceux de la Presqu’île de Lyon ont pu profiter d'un grand calme durant le confinement, les nuisances sont de retour rue Édouard Herriot.

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut