Route de vienne

Lyon : le suspect de l’incendie de la route de Vienne condamné en Tunisie

Arrêté en juillet 2019 en Tunisie, l’homme soupçonné d’être l’auteur de l’incendie de la route de Vienne, qui a coûté la vie à deux personnes, a été condamné à 15 ans de prison. Une décision dont le parquet a fait appel. 

Le 9 février 2019, une femme enceinte de 8 mois et sa fille de 4 ans perdaient la vie dans un incendie route de Vienne dans le 8e arrondissement de Lyon. Quelques mois plus tard, un tunisien âgé d’une cinquantaine d’années était arrêté en Tunisie après avoir pris la fuite. Soupçonné d’être l’auteur de l’incendie de la boulangerie incendiée, il a été jugé la semaine dernière devant la Cour criminelle de Médenine. 

Un procès aux assises en février

Reconnu coupable par la justice tunisienne, il a été condamné à 15 ans d’emprisonnement ferme, alors qu’il demandait son acquittement, selon Le Progrès. Une décision dont a décidé de faire appel le parquet de Médenine, ce qui pourrait conduire l’accusé à une peine plus lourde. 

Le 20 février prochain, un autre procès se déroulera devant la cour d’assises du Rhône. Les gérants de la boulangerie, soupçonnés d’avoir commandité l’incendie dans un but de fraude à l’assurance seront jugés pour "manœuvres frauduleuses à fins d’extorsion auprès de société d’assurance" et surtout pour avoir "donné instruction par menace, don, promesse, abus de pouvoir, de détruire l’immeuble au moyen d’une substance dangereuse et explosive ayant entraîné la mort".

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut