pyramide handicap
©Tim Douet

Lyon : le Pockemon Crew danse contre les bombardements de civils (vidéo)

Les champions du monde de hip-hop ont investi les locaux de l'ONG Handicap International pour tourner un clip appelant à s'engager contre le bombardement des civils, notamment à travers la participation à la pyramide de chaussures du 29 septembre place Bellecour.

Les Lyonnais succèdent au footballeur Neymar, nommé l'année dernière premier ambassadeur international de l'ONG fondée à Lyon en 1982. Quelques semaines avant la 24e édition de la pyramide de chaussures d'Handicap International, onze danseurs du Pockemon Crew se sont rendus dans les locaux de l'ONG, dans le 8e arrondissement. Ce vendredi après-midi, ils ont dansé, notamment avec des béquilles, en fauteuil roulant ou en prothèse, pour soutenir le combat de l'ONG en faveur de l'interdiction des bombardements en zones peuplées. Après avoir obtenu le traité d'Ottawa contre les mines antipersonnel en 1997 puis l'interdiction des bombes à sous-munitions en 2008, l'ONG espère récolter plus d'un million de signatures contre les bombardements de civils et en faveur de leur protection en zones de conflit. Pour avoir voyagé et dansé à l'international, y compris dans des pays ayant subi des bombardements (Afghanistan, Liban, Palestine), les danseurs du Pockmon Crew s'engagent aux côtés d'Handicap International. Pour l'heure, seul un teaser a été réalisé, avant la sortie d'un clip destiné à interpeller le public et à l'inviter à se rendre aux manifestations de l'ONG. Dans toute la France, des pyramides de chaussures sont organisées pendant le mois de septembre. À Lyon, l’événement aura lieu place Bellecour le 29 septembre.

à lire également
Passants – Final du défilé de la Biennale de la danse 2018, le 16 septembre, place Bellecour – Chorégraphie Yoann Bourgeois / CCN2-Centre chorégraphique National de Grenoble © Thanh Ha Bui
Après-coup // Dominique Hervieu a déjà offert aux Lyonnais deux pièces bouleversantes lors de cette biennale : “Passants” de Yoann Bourgeois, place Bellecour, en fin de défilé, et “31 rue Vandenbranden” de la compagnie belge Peeping Tom, interprétée par le ballet de l’Opéra de Lyon.

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut