Les 6 co-fondateurs de Time for the Planet

Lyon : le groupe LDLC apporte son soutien à Time for the Planet

Créé par 6 Lyonnais, le fonds à but non lucratif Time for the Planet a pour objectif de financer 100 entreprises destinées à lutter contre le dérèglement climatique. Il a reçu le soutien du groupe LDLC, qui lui a versé 200 000 euros.

Times for the Planet a été lancé en 2019 par six jeunes entrepreneurs lyonnais. L'objectif de ce fonds à but non lucratif est, à terme, de financer 100 entreprise "destinées à lutter contre le dérèglement climatique". Il se concentre notamment sur la réduction des gaz à effet de serre.

3 millions d'euros levés pour l'instant

Plus de 18 000 actionnaires et 3 millions d’euros, sur le milliard souhaité, ont été rassemblés à ce jour.

Le fonds citoyen a reçu le soutien du groupe LDLC, acteur du commerce informatique et high tech. Ce dernier est devenu l'un des plus importants actionnaires de Time for the Planet après un versement de 200 000 euros. "Pour nous, il est important de soutenir ces initiatives. Je suis persuadé de l’urgence de la situation, et je crois sincèrement que ce sont les entrepreneurs qui arriveront à faire bouger le système, a indiqué Laurent de la Clergerie, président-fondateur de LDLC, dans un communiqué. Le pont entre e-commerce et écologie n’est pas évident, c’est pour cela qu’il nous faut nous entourer de porteurs de projets qui demain, nous permettrons de trouver une meilleure harmonie entre économie, et respect de la planète. »

Laisser un commentaire

Faire défiler vers le haut