Salle de Cinéma

Lyon : le festival consacré au cinéma queer de retour à Lyon dès le 23 juin

Le festival "Écran Mixtes" lance à partir de ce mercredi 23 juin sa 11ème édition dédiée à l'univers cinématographique queer. Les questions de genre, d'égalité entre les sexes ou encore de féminisme seront abordées dans toute la métropole de Lyon à travers des séances inédites, des films classiques restaurés et des rencontres.

Via le cinéma queer, ce sont toutes les thématiques liées à l'orientation sexuelle, au genre et à l'identité qui sont mises en lumière. Le festival "Écran Mixtes", qui s'inscrit dans cet univers cinématographique, proposera ainsi du 23 juin au 1er juillet de lui rendre hommage à Lyon. Ivan Mitifiot, fondateur du festival, rappelle qu'avec "ses 60 séances et 20 lieux", "Écran Mixtes" s'impose comme le 2ème festival de la Métropole.

Des films en avant-première proposés aux cinéphiles

"Écran Mixtes" proposera, lors de ce festival dédié au cinéma LGBT, des œuvres à apprécier en avant-première. Les Lyonnaises et les Lyonnais auront l'occasion de découvrir des longs-métrages sélectionnés au Festival de Cannes 2020 tels que : A Good Man de Marie-Castille Mention-Schaar ;  Supernova avec Colin Firth et Stanley Tucci ; ou encore No Hard Feelings de Faraz Shariat.

Le film italien Pour Toujours, qui a atteint plus d'un million d'entrées en Italie lors de sa sortie, sera quant à lui projeté au cinéma Pathé Bellecour lors de la soirée de clôture du festival. 500 spectateurs pourront être accueillis dans la salle du cinéma lyonnais. Cette oeuvre est décrite par le fondateur du festival comme "un film extraordinaire et magnifique sur la famille de coeur, celle qu'on ne choisit pas". Ivan Mitifiot en est certain : "Vous mettez le pire des homophobes devant ce film, et ça lui enlèvera tous ses préjugés". 


"Vous mettez le pire des homophobes devant ce film, et ça lui enlèvera tous ses préjugés" selon Ivan Mitifiot, fondateur du festival, à propos du film Pour Toujours


Rétrospectives et hommage sont au programme

La 11ème édition de ce festival met aussi à l'honneur Gaël Morel, "chef de file de la nouvelle vague du cinéma queer français". Ce réalisateur et cinéaste, révélé par le film Les Roseaux Sauvages d’André Téchiné, sera au centre d'une rétrospective inédite en France. Les cinéphiles lyonnais pourront (re)découvrir huit de ses longs-métrages, deux courts-métrages et un documentaire. Le cinéaste aura aussi l'occasion d'échanger avec le public lors d'une masterclass qui se déroulera le lundi 28 juin au Théâtre des Célestins.

Programme du Festival

Un hommage sera également rendu à Delphine Seyrig, comédienne et militante féministe. Elle participe en 1982 à la création du Centre audiovisuel Simone de Beauvoir, "premier et unique lieu d’archives audiovisuelles consacré aux femmes, à leurs droits, leur création, leur histoire". Son film Sois belle et tais-toi !, qui raconte l'expérience de plusieurs actrices au sein de l’industrie du cinéma, sera diffusé gratuitement le vendredi 25 juin à 18h à la bibliothèque Part-Dieu. De nombreuses autres séances gratuites seront par ailleurs proposées.

Vous pouvez retrouver la programmation complète du festival sur ce site.

Faire défiler vers le haut