Des voitures de nuit à Lyon
© Tim Douet

Lyon : la pluie sème la pagaille sur les routes ce mardi, trafic difficile

Infrastructures enterrées ou non, dès que la pluie arrive à Lyon, c'est la pagaille sur les routes. La situation ce mardi matin ne fait pas mentir cette habitude avec un trafic très chargé dans l'ensemble de l'agglomération.

Ça coince partout pour les automobilistes ce mardi matin, notamment à cause de la pluie qui rend la chaussée particulièrement glissante. Toutes les routes, sans exception, sont congestionnées, autour de l'agglomération, mais aussi à l'intérieur.

On retrouve ainsi, 7 km de bouchons sur l'A43 vers Lyon, 5 km sur l'A450 entre Brignais et Pierre Bénite, 5 km entre Givors et le nœud de Ternay, 11 km de bouchons sur l'A46 Sud en direction de Paris, 10 km sur l'A7 depuis Saint-Fons, ainsi que d’importants ralentissements sur les extrémités du tunnel de Fourvière, le périphérique Laurent Bonnevay, le périphérique nord. Les voies d'accès à ce dernier, notamment dans le 9e arrondissement sont fortement congestionnées ce matin,

Les bus qui ne sont pas en site propre sont également pris dans les embouteillages, notamment au sud de Lyon comme à Oullins où les TCL rencontrent des perturbations. Ce mardi matin, le plus simple pour se déplacer semblait encore de pouvoir accéder à un mode lourd comme tramway ou métro, voire fendre la pluie à vélo avec un imperméable.

à lire également
Toujours pas de deuxième vague, pour l'instant, à Lyon et dans la région. 13 nouvelles personnes sont entrées à l'hôpital des suites du coronavirus ces 24 dernières heures dans la région. Seulement 2 dans le Rhône. Il faut toutefois rester prudent.
Faire défiler vers le haut