Kabtane Collomb Cazeneuve
© tim douet

Lyon : l'Institut français de la civilisation musulmane inauguré jeudi

Le lieu culturel sera officiellement inauguré ce jeudi 19 septembre dans le 8e arrondissement de Lyon.

Si sa première pierre a été posée en 2016, l’Institut français de la civilisation musulmane (IFCM) aura mis près de 38 ans à sortir de terre à côté de l'actuelle grande mosquée de Lyon située dans le 8e arrondissement de Lyon. En effet, ce projet a émergé en pleine campagne pour les élections présidentielles de 1981 durant lesquelles Valéry Giscard d’Estaing promettait d’appuyer la création de l'IFCM.

Il sera finalement inauguré ce jeudi 19 septembre en présence du maire de Lyon Gérard Collomb, du président de la métropole de Lyon David Kimelfeld et de Kamel Kabtane, le recteur de la mosquée de Lyon. Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur devrait aussi être présent pour l’inauguration. C’est l’un de ses prédécesseurs place Beauvau, Bernard Cazeneuve, qui avait posé la première pierre.

Le bâtiment de 2700 m2 a essuyé de nombreuses critiques et fait face à plusieurs requêtes en annulation de ses subventions déposées par un élu RN. Laurent Wauquiez, le résident du conseil régional d'Auvergne-Rhône-Alpes avait lui refusé de voter une subvention d'un million d'euros pour l'IFCM le 30 juin 2016. L'élu LR avait émis des doutes quant au financement de l'IFCM  par l'Égypte et l'Arabie Saoudite à hauteur de 2 millions d'euros par pays. Kamel Kabtane avait assuré de “l’indépendance” du projet d'Institut français de Civilisation musulmane (IFCM) qui fonctionnera “selon un modèle proche de l'Espace culturel du Christianisme à Lyon, et de l'espace Hillel sur la culture juive”, avait-il expliqué.

Cet espace aura pour but de favoriser une meilleure connaissance de la civilisation musulmane ainsi que le dialogue interculturel, le tout dans le respect des valeurs et lois de la République”, avait ajouté le recteur. Ce nouveau lieu culturel sera en lien avec  les formations universitaires “Religion, liberté religieuse et laïcité” et “Connaissance de la laïcité” dispensées par l’Université Lyon III et l'Université catholique de Lyon. La gouvernance du futur IFCM sera constituée d’un double collège dont les onze membres seront encadrés par les pouvoirs publics : trois personnes issues la Ville de Lyon, trois de la Métropole ainsi que deux universitaires et trois personnalités. Le conseil d’administration avec Kamel Kabtane comme président serait complété d’un conseil d’orientation et de surveillance qui aurait un “droit de regard”, garantissant qu’il n’y ait “aucune dérive” dans le projet de l’Institut.

2 commentaires
  1. Galapiat - 17 septembre 2019

    civilisation musulmane!! nous en avons l'image au quotidien en banlieu??

    1. raslebol69 - 17 septembre 2019

      Cela peut permettre de faire réaliser à ces voyous de banlieue qu'il existe une civilisation (ou culture) musulmane (arabe et non arabe) à laquelle ils ne font pas honneur (alors qu'ils prétendent en être les représentants).

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut