École maternelle La Fontaine

Lyon : l'école coupée en deux de la Croix-Rousse va se réapproprier la rue

La rue Dangon, qui coupe l'école La Fontaine (Lyon 4e) en deux, sera fermée ce samedi 21 septembre pour une après-midi de jeu pour les enfants. Un jour de fête et un symbole pour les parents qui militent pour la fermeture de cette voirie. 

Depuis 2004, l'école maternelle La Fontaine est coupée en deux par une rue. Avant cette date, deux maternelles se font face, gérées par deux directeurs différents. Depuis les établissements ont fusionné, mais demeurent séparés par la rue Dangon. 

Exceptionnellement ce samedi, lors d'une “rue aux enfants”, la voirie sera dédiée aux plus jeunes pour une après-midi d'activités et de jeu. “Tout un symbole” pour Julie Michel, parent déléguée, qui se bat au côté de l'association Funibus pour que la rue soit coupée à la circulation. “Cela va permettre de gagner l'espace central, la rue, aujourd'hui occupée par les voitures”. Dans les faits, la vie dans cette école bicéphale n'est pas toujours simple. Il y a des classes dans deux bâtiments, mais ce n'est pas organisé par section. Il y a aussi le restaurant scolaire, qui n'est que dans une des deux écoles, ce qui oblige les enfants à traverser la route tous les jours. Enfin, les équipes pédagogiques ne peuvent pas trop se rencontrer ce qui est problématique. Notamment pour l’organisation des carnavals qui sont des moments importants dans la vie d’une maternelle”, décrit la parente d'élève. 

De nombreuses discussions ont eu lieu avec la métropole de Lyon pour trouver une solution. En vain pour le moment. “Le quartier Pernon va être réhabilité, mais si cela arrive ce ne sera que dans un temps lointain alors que l'école est très vieille et a besoin d'une réhabilitation. La dernière rénovation extérieure date par exemple de 1989”, explique Julie Michel. Deux tables rondes ont récemment eu lieu avec David Kimelfeld, le président de la métropole et maire du 4e arrondissement. Mais aucun engagement ferme n'en est ressorti. 

Demain, l’éphémère privatisation de la rue portée par l'association Funibus permettra à tous les enfants qui le souhaitent de venir s'amuser autour d'une exposition d'oeuvres du Petit poilu faite par les enfants, d'atelier de tatouage, et de jeux. Mais aussi d’entrevoir ce que pourrait être la vie de cette école, si elle n'était pas coupée en deux. Un événement gratuit ouvert à tous qui aura lieu de 14h30 à 18h.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut