(Photo by DENIS CHARLET / AFP)

Lyon : ivre, il cambriole un institut de beauté

L'homme multirécidiviste a été interpellé dans la foulée et sera jugé en comparution immédiate ce vendredi.

Ce jeudi à 4h45 place Ferber dans le 9e arrondissement, un Villeurbannais, très défavorablement connu des services de police, a été interpellé en flagrant délit. Quelques instants plus tôt, Grande rue de Vaise, ivre, il avait cambriolé un institut de beauté. Lors de son interpellation par les policiers, le mis en cause était porteur du fond de caisse du magasin (environ 200€). Placé en garde à vue, il était aussi auditionné pour d’autres vols par effractions commis durant l'année 2020 dans un tabac-presse et un bar. Il a reconnu l'ensemble des faits qui lui sont reprochés. Il va être présenté au tribunal ce vendredi en vue d'un jugement en comparution immédiate. 

4 commentaires
  1. JANUS - ven 8 Jan 21 à 12 h 18

    défavorablement connu ??????????????

    1. Abolition_de_la_monnaie - ven 8 Jan 21 à 12 h 27

      Oui, c'est pour expliquer que le système monétaire est incapable de résoudre les problèmes lorsque des humains franchissent les limites des lois. Les amendes n'y suffisent pas (la monnaie étant un outil aussi de déresponsabilisation), la prison n'y suffit pas, (parce que ça ne fait qu'aggraver la situation de la personne qui ne respecte pas ces lois. Une fois passé par la case prison, qui embauche alors que le chômage est déjà présent pour les autres ?)
      Et comme donner des cours pour augmenter le niveau coûte cher et que même avec ça, les perspectives sont économiquement bouchées...
      Ce système monétaire est en faillite.

      1. mimi69 - ven 8 Jan 21 à 13 h 39

        Si l'amende ou la prison ne servent à rien,vous proposez quoi? Un séjour au Club Med?

        1. Abolition_de_la_monnaie - ven 8 Jan 21 à 13 h 57

          Votre point de vue est celui des "radicaux", non ? 😀
          La "dureté" n'a jamais marché pour résoudre les problèmes. Pire, ça fait croire qu'on "respecte" alors que les gens ont juste "peur" (mauvaise connaissance qui confond respect et peur). Et à la 1ère occasion venue, si on n'est pas "surveillé", hop "on ne respecte plus les autres".

          Tant qu'on mettra des humains dans une société où la guerre commerciale et la rareté artificielle dirigeront, on ne pourra pas sans sortir.
          Là aussi, il ne faut pas confondre "nature humaine" et "nature d'une société".

          Solution ? Mettez à dispo les connaissances, les moyens d'apprendre dans de bonnes conditions, mettez à dispo du travail qui permet l'accès aux ressources, et les humains n'auront plus aucune raison d'agir de manière méprisante ou violente ou etc.

          Ce n'est pas utopique c'est mathématique.

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut