taxi

Lyon : guerre taxis - VTC, des hôtels lyonnais harcelés sur Internet

Des commentaires incendiaires. De la très mauvaise publicité. Des hôtels auraient été victimes de la guéguerre que se livrent depuis plusieurs mois taxis et VTC à Lyon.

Ils ont vu leur note, sur les principales plateformes de réservation, chuter en quelques jours. Certains hôtels lyonnais ont eu la bien malheureuse surprise d’être inondés de commentaires malveillants sur Internet ces derniers jours. Notamment sur des plateformes très connues de réservation, où vacanciers et clients ont l’habitude de réserver leurs chambres, comme le révèle Le Parisien.

Le quotidien national a notamment répertorié nombre de ces commentaires… fracassants : «  hôtel catastrophique qui ne vaut pas plus de 30 €. Chambre qui sent le cigare. » « Réception malpolie. Chambre qui sent mauvais. Fuyez, ne réservez pas là-bas. » « Cet hôtel ne devrait même pas avoir une étoile. Il ne sait pas faire la différence entre un taxi et un VTC. »

Les messages insultants ont été supprimés

Des messages bien particuliers qui pourraient être dus à la guéguerre que se livrent depuis plusieurs mois taxis et VTC à Lyon. "C'est une façon de répondre aux réceptionnistes d'hôtel qui commandent des VTC à la place de taxis et se prennent une grosse commission au passage. Ils ont sous-estimé notre capacité de nuisance sur Internet", explique un membre de la Fédération des taxis indépendants au Parisien.

Alertés, TripAdvisor et Google notamment ont supprimé les messages insultants. Une enquête a été ouverte par le parquet de Lyon.

à lire également
En réalisant le grand dôme de l'Hôtel-Dieu, Jacques-Germain Soufflot a signé une architecture néo-classique qui amalgame les prescriptions de la légèreté gothique à la magnificence antique. Un chef- d'oeuvre qui raconte la grande et les petites histoires de Lyon. Et c'est en libre accès. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut