Grégory Doucet, le nouveau maire de Lyon © Antoine Merlet

Lyon : Grégory Doucet ne souhaite pas “généraliser” le port du masque en ville 

Le maire de Lyon, qui a mis en place un port du masque obligatoire dans certains quartiers de la ville à compter de ce samedi ne souhaite pas une généralisation totale de cette mesure à l'ensemble de la commune.

Dès ce samedi 22 août à 8h, le masque sera obligatoire dans certaines zones de la ville de Lyon et à certains horaires. Interrogé ce jeudi matin sur Europe 1, Grégory Doucet, le maire de Lyon, a expliqué qu'il ne souhaitait pas généraliser le port du masque dans l'ensemble de la commune comme ont pu le décider les villes de Toulouse et Nice.

“L'objectif est de prévenir un potentiel rebond de l'épidémie pour ne pas avoir à mettre en place un reconfinement ciblé. Je ne souhaite pas généraliser l'obligation du port du masque, je souhaite dans un premier temps mettre en place certaines mesures dans des zones précises de la ville pour ne pas avoir à prendre des mesures plus contraignantes par la suite”, a-t-il déclaré. 

Une cellule de crise a été réactivée par la municipalité il y a deux jours pour suivre régulièrement l'évolution de la Covid-19 localement afin d'adapter ces mesures. “Si nous portons bien le masque, nous allons réduire la propagation du virus. Porter un masque, ce n'est pas se protéger soi-même, c’est protéger les autres. Ça sauve des vies et permet de ne pas épuiser nos soignants”, a ajouté le maire de Lyon. 

La mise en place du port du masque obligatoire dans certains quartiers de Lyon sera effective jusqu'au 15 septembre pour le moment. 

à lire également
4 commentaires
  1. Abolition_de_la_monnaie - 20 août 2020

    Ceux qui mettent le masque en laissant dépasser le nez n'en ont rien à faire des autres...

  2. mark furness - 20 août 2020

    CETTE DEMI-MESURE EST AUSSI STUPIDE QU' INUTILE

    DE RÉCENTES ÉTUDES VALIDÉES PAR L'ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ MONTRENT QUE LE VIRUS PEUT RESTER ACTIF PENDANT PLUSIEURS HEURES À PLUSIEURS DIZAINES DE MÈTRES EN VOYAGEANT DANS DES MICROS GOUTTELETTES EN SUSPENSION DANS L'AIR

    SI LE Maire de Lyon FAISAIT CONFIANCE à la science au lieu de l'ignorer il aurait rendu obligatoire le port du masque dans l'ensemble de l'espace public...

    1. Michel Raffin - 20 août 2020

      Le problème avec les scientifiques est qu'ils ne sont pas d'accord, certains prétendent exactement le contraire. Si des microgoutelettes du Covid-19 restaient en suspension dans l'air, alors les SDF seraient susceptibles d'attraper le covid. Combien l'on eut en restant dehors, sans contact avec autrui ? Aucune statistique. En Inde, il y a eu 10 fois moins de morts pour 1 million d'habitants qu'en France et tous les morts vivent dans les grands centres urbains. En Tanzanie où les gens vivent dehors il y a eu 1 mort pour 3 millions d'habitants (en France 466 pour 1 million d'habitants). Devant le Covid il n'y a rien de scientifique mais des financiers (Gafa, multinationales) qui tirent les ficelles.

    2. mark furness - 21 août 2020

      Faux, contrairement à ce qu affirme Mr Raffin plusieurs etudes scientifiques indépendantes solides et convergentes attestent de la réalité des aérosols de microgoutellettes contenant des coronavirus actifs...

      Arrêtons les délires complotistes et conspirationnistes bien commodes contre les Gafa et les méchants laboratoires et écoutons ce que la science nous dit!

      Je comprends que Mr Raffin essaye de sauver le soldat Doucet qui a pris cette décision inutile et inefficace par simple manque de courage politique et par défiance vis à vis de la science. Il aurait été mieux inspiré de faire comme son homologue le Maire de Toulouse qui lui a eu le courage de rendre obligatoire le masque partout à Toulouse.

      Je ne suis pas convaincu que la défiance systematique et souvent caricaturale de certains élus verts vis à vis de la science et de la raison soit un signe de progrès politique et démocratique...

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut