Fête des Lumières 2019 – Colosses – pont Bonaparte
Article payant

Lyon : emploi, international, tourisme, grands événements, alimentation, les projets des Verts pour 2026

Transition écologique de l’économie et des relations internationales, diminution de l’impact environnemental du tourisme et des grands événements, dont celui de la Fête des Lumières, jumelage des arrondissements avec des communes rurales, accueil des migrants et des nouveaux arrivants, les élus écologistes de la ville de Lyon vont présenter le 25 mars prochain leurs projets d’investissements pour la période 2021-2026.

Suite de notre série sur le plan d'investissement de la métropole de Lyon. Au tour cette fois-ci de “l'emploi, l'économie durable, l'insertion, le commerce, l'artisanat”, “les relations et la solidarité internationale”, “le tourisme responsable et les grands événements”, “l'alimentation locale et la sécurité alimentaire” et enfin “l'accueil et l'hospitalité”.

Pousser le monde économique vers l'écoresponsabilité

Dans son plan de mandat 2021-2026, l'exécutif lyonnais annonce vouloir soutenir “une économie plus durable et solidaire (…) qui ne compromet pas la capacité des générations futures à répondre à leurs propres besoins (…) tout en garantissant aux Lyonnais et Lyonnaises un accès à une offre de qualité, couvrant l’ensemble des besoins du quotidien à proximité de son lieu de vie”. Concrètement, la ville va promouvoir la “consommation écoresponsable et locale” en mettant en avant les labels “Lyon Ville Équitable et Durable” et “Fabriqué à Lyon”, mais aussi la monnaie locale la Gonette.

Cette promotion d'une économie de proximité passera aussi par “la facilitation de l’implantation de magasins de vrac, seconde main, ou qui travaillent en circuit court, grâce à un accès aux fonciers des entreprises vertueuses” et un accompagnement des acteurs “économiques vers la transition écologique et sociale”.

Dans le plan de mandats, est prévu entre autres, la création de nouveaux marchés, l'implantation de kiosques et de foodtrucks dans des zones en déficit de commerces, le paiement en Gonette des salaires des agents et des élues volontaires, la réouverture de la galerie des Terreaux ou encore la mise en place d'une politique zéro déchet zéro gaspillage, qui inclura notamment une collecte et valorisation de tous les biodéchets émis par les services de la Ville de Lyon.

Il vous reste 59 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut