Palais de justice de Lyon © Tim Douet
Palais de justice de Lyon © Tim Douet

Lyon : du sursis pour un homme qui frappe et étrangle son ex-femme

Un homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Lyon ce jeudi 5 septembre à huit mois de prison avec sursis pour avoir frappé et tenté d'étrangler son ex-femme, devant leurs enfants puis à son travail.

Nouvel épisode de violences conjugales à ajouter à la liste déjà longue cette année. Ce jeudi 5 septembre, à l'aube, Hassini R., cuisinier à Vénissieux, aurait tenté de s'introduire au domicile de son ex-épouse. D'après Le Progrès, c'est sa fille de 9 ans qui lui aurait ouvert la porte. L'homme déboule alors dans la chambre de son ex-femme et commence à l'étrangler. Ses trois enfants réussiront à le calmer. Mais alors que leur mère part travailler au centre commercial de la Part-Dieu, Hassini R. l'aurait suivie et frappée à au moins deux reprises, sous l’œil des caméras de vidéosurveillance. Lors de son interpellation, il aurait affirmé l'avoir frappée "normalement".

Malgré des violences répétées à l'encontre de son épouse d'après celle-ci, l'homme était inconnu des services de police. Il a été condamné à huit mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve, et à une obligation de soin et d'indemniser son ex-femme. Il a également l'interdiction de se rendre au domicile de celle-ci ou d'entrer en contact avec elle. Ce mardi 3 septembre, un Grenelle sur les violences conjugales avait justement ouvert face à la fréquence accrue des violences envers les femmes.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut