Police © Tim Douet

Lyon : deux frères interpellés après une série d’une vingtaine de cambriolages

Les deux voleurs déjà écroués pour un flagrant délit de cambriolage se sont vu imputer 19 autres faits principalement commis à Caluire-et-Cuire et Lyon. 

Au début du mois de novembre dernier, les enquêteurs de la brigade de répression des cambriolages de la Sûreté départementale du Rhône ont débuté des investigations portant sur deux cambriolages d'appartements qui ont eu lieu à Caluire. Dans les semaines précédentes, les forces de l'ordre avaient constaté une recrudescence des vols par effraction d'habitation sur la commune. Le 19 novembre 2019, des dispositifs de surveillance et d'occupation du terrain ont été mis en place et ont permis l'interpellation en flagrant délit de deux frères de nationalité albanaise, qui venaient de tenter de commettre deux cambriolages. Déférés et jugés en comparution immédiate, ils étaient tous deux condamnés à des peines d'emprisonnement ferme, puis écroués. 

Les recherches scientifiques ont pu établir formellement l'implication de ces deux suspects  dans une série plus importante de cambriolages. Au total, les policiers ont pu leur imputer une série de 19 faits, commis très majoritairement sur Caluire et plus rarement dans le 9e arrondissement de Lyon et dans le quartier de la Cité internationale (Lyon 6e). Le mode opératoire utilisé a toujours été le même. Dans des appartements situés en rez-de-chaussée ou en étage peu élevé, les deux frères “escaladaient la façade, puis pénétraient dans les logements en forçant une fenêtre, pour y dérober des objets de valeur, après avoir pris soin d'apposer du mobilier derrière les portes d'entrée pour empêcher toute intervention”, décrit la police. Les suspects ont été extraits de la maison d'arrêt de Villefranche-sur-Saône ce mardi et placés en garde à vue où ils ont reconnu leur implication sur une partie des faits. Ils ont été présentés ce mercredi au parquet du tribunal judiciaire de Lyon, en vue de l'ouverture d'une information judiciaire. 

à lire également
2 commentaires
  1. JANUS - 20 mai 2020

    2 frères albanais. Une affaire de famille. Lyon Tirana, 2 h d'avion ou une nuit de bus !

  2. Galapiat - 20 mai 2020

    Albanais, on les marque sur le front pour la prochaine fois

Les commentaires sont fermés

Faire défiler vers le haut