Les icônes d’ordinateur, précurseurs des smileys d’aujourd’hui, ont été inventés par Susan Kare.

Lyon : derniers jours pour l'exposition sur Susan Kare, pionnière du pixel art

Depuis le mois d'avril, le Musée de l'imprimerie et de la communication graphique héberge une exposition sur l'oeuvre de Susan Kare. Cette rétrospective touche à sa fin, le dimanche 18 septembre prochain.

Il ne reste que quelques jours pour profiter de l'exposition sur Susan Kare, pionnière du pixel art. Cette rétrospective se déroule jusqu'au 18 septembre au Musée de l'imprimerie et de la communication graphique (2e arrondissement). Elle présente les inspirations et créations d'une graphiste dont tout le monde connaît le travail, mais pas le nom ni le visage. Employée chez Apple en 1982 pour "humaniser" le premier Macintosh, Susan Kare a créé les icônes que nous utilisons tous et toutes quotidiennement. Elle est ainsi considérée comme une pionnière du pixel art.

Une première exposition

Première rétrospective internationale de cette iconographe, l’exposition revient sur toutes les facettes de sa création, sur ses inspirations et sur l’influence visuelle incontestable de son travail sur notre vie numérique. L’occasion d’un véritable tour du monde des icônes en images, de Lisbonne à Séoul, en passant par les blasons japonais ou les jeux vidéo. À travers cette exposition, le musée a souhaité mettre en lumière le travail des femmes dans les industries graphiques des années 1900 à aujourd'hui.

Accessible aux enfants

Le parcours de l’exposition est également pensé pour les enfants et les familles. Dans le livret de visite, quatre pages détachables peuvent accompagner les enfants dès l’âge de 5 ans dans leur découverte des œuvres et du travail de Susan Kare. Au fil du parcours, des espaces sont dédiés aux plus petits pour qu’ils puissent manipuler et comprendre le principe du dessin à partir de petits carrés ou de grilles.


Jusqu'au dimanche 18 septembre. Ouvert du mercredi au dimanche de 10h30 à 18h. Contact : 04 78 37 65 98. Tarifs : 6 à 8€.

Laisser un commentaire

Suivez-nous
d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut