Bruno Bonnell préfecture législatives 18.06.17
© Tim Douet

Lyon : Collomb soutient Bonnell, le micmac En Marche à Villeurbanne

En 2017, Bruno Bonnell avait largement remporté les législatives à Villeurbanne, avec l'étiquette En Marche, battant Najat-Vallaud-Belkacem (PS), l'ancienne Ministre de l'Education Nationale. Trois ans plus tard, la donne est complètement différente pour le parti présidentiel, qui part largement divisé à Villeurbanne.

Villeurbanne va être scrutée de près les 15 et 22 mars prochain. Notamment pour l'élection à la Métropole de Lyon. 17 sièges sont à pouvoir à Villeurbanne. 17 dans une seule ville. A elle seule, c'est la seule dans ce cas, Villeurbanne est une circonscription métropolitaine. Et chez En Marche, c'est la cacophonie.

Candidat En Marche à la présidence de la Métropole de Lyon, Gérard Collomb soutient finalement le député En Marche de Villeurbanne, Bruno Bonnell, candidat sur cette circonscription en tandem avec Emmanuelle Haziza, sans étiquette après avoir quitté Les Républicains il y a quelques semaines. Haziza est elle tête de liste à la mairie, Bonnell donc à la Métropole.

Collomb a annoncé son soutien au duo Haziza-Bonnell ce vendredi.

A Villeurbanne, le candidat investi par En Marche n'est pas soutenu par Collomb

Mais l'investiture En Marche à la mairie, elle a été donnée à Prosper Kabalo, l'actuel 1er adjoint de Jean-Paul Bret, le maire PS qui ne se représente pas. Kabalo mène aussi une liste à la Métropole. Et il est soutenu par... David Kimelfeld, le président sortant de la Métropole de Lyon et candidat dissident En Marche à sa réélection les 15 et 22 mars prochain. David Kimelfeld, qui dans une interview accordée à Lyon Capitale ce vendredi, prend de plus en plus ses distances avec En Marche.

En gros à Villeurbanne, celui qui a l'investiture En Marche est soutenu par le dissident.

Il faut suivre... En tout cas, dans une circonscription où Bonnell a notamment bénéficié de la vague En Marche en 2017 pour arracher un siège de député au PS, la division des Marcheurs (avec aussi un contexte national beaucoup moins favorable trois ans plus tard) semble les condamner en 2020.

 

à lire également
Coronavirus à Lyon - police à la Guillotière
Si contrairement aux habitants de Vaulx-en-Velin ou de la Guillotière, ceux de la Presqu’île de Lyon ont pu profiter d'un grand calme durant le confinement, les nuisances sont de retour rue Édouard Herriot.
Faire défiler vers le haut