"Lyon Citoyen TV" sommé de s'ouvrir à l'opposition

L'élu milloniste Amaury Nardonne, président du groupe Unir pour Lyon au conseil municipal, avait saisi le Tribunal administratif pour demander si cette émission ne devait pas - comme dans les bulletins municipaux des villes de plus de 3 500 habitants - être suivie d'un espace accordé à l'opposition. Maitre Fabienne Lavallée pour la Ville de Lyon a notamment fait valoir que la Ville "n'a pas la responsabilité éditoriale de l'émission".

A l'inverse, le magistrat a considéré "très relative la liberté éditoriale des journalistes de TLM dans une émission financée par la Ville de Lyon". Pour lui, Lyon citoyen TV relève de "l'information municipale et l'opposition y a sa place sauf à considérer que ce magazine soit une publicité".

En conséquence de quoi le commissaire du gouvernement a demandé que la Ville de Lyon et TLM réservent pour la suite un droit d'expression au groupe "Unir pour Lyon". Le jugement a été mis en délibéré.

à lire également
Depuis le début du mois de septembre, la chaîne d’information BFMTV est rentrée en discussion exclusive pour le rachat de TLM. Si les discussions sont encore au stade de la négociation, France 3 Auvergne-Rhône-Alpes attend de pied ferme les futurs arrivants.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut