Lyon : cette règle pour échapper à la circulation différenciée

À cause d'un pic de pollution à l'ozone, la circulation différenciée a été mise en place à Lyon. Il existe néanmoins une règle importante qui permet de circuler même lorsqu'on n'a pas la bonne vignette.

Depuis le 26 juin, la circulation différenciée a été mise en place à Lyon pour faire face à un pic de pollution à l'ozone. Seuls les véhicules avec une vignette 0, 1 et 2 ont le droit de circuler dans Lyon. Cette mesure devrait être maintenue jusqu'à dimanche, l'épisode de pollution étant très loin d'être résorbé. Les véhicules avec une Crit'Air 3, 4 ou 5 n'ont pas le droit de circuler, sauf s'il s'agit de véhicules de secours, transports en commun, forces de l'ordre, personnes handicapées si elles sont à bord...

Il existe également une autre règle qui reste méconnue. Les personnes en covoiturage ont "l'autorisation exceptionnelle de circuler dans Lyon". Ainsi, tous les véhicules avec trois personnes à l'intérieur (un conducteur et deux passagers), peuvent donc rouler dans Lyon sans avoir la bonne vignette Crit'Air, une information confirmée par la préfecture. Alors qu'en heure de pointe, le nombre moyen de personnes dans un véhicule à Lyon tend à se rapprocher de 1, cette mesure doit permettre de faciliter le covoiturage.

Un non-respect des règles de la circulation différenciée peut entraîner une amende de 68 euros pour les véhicules légers, 135 euros pour les poids lourds. 

1 commentaire
  1. Abolition_de_la_monnaie - 28 juin 2019

    Oui mais faire rentrer des "estrangers" dans leur sacro-sainte voiture... oulala... la zone de confort est mise en danger ! 😀
    (merci pour l'info-reste à ce que toutes les personnes s'arrêtent au même endroit dans Lyon ou sa périphérie, sinon...)

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut